Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 15:28



THE BELL JAR
 
( LA CLOCHE DE DETRESSE )
 
 
4è page de couv :
"L'unique roman de cette poétesse qui se suicida un mois après qu'il fut publié (1963). Autobiographique, il relate de façon clinique une dépression nerveuse distraite par une existence agitée et futile qui se clôt sur une fausse guérison."
 
 
C'est cette note de 4è page de couv' qui a attiré mon attention car j'ai toujours été intriguée et fascinée par le mal-être des suicidés, surtout dans la catégorie écrivains, je pense en particulier à John Kennedy Toole.
 
J'étais assez étonnée en lisant ce roman parce qu'il n'est nullement déprimant, au contraire, une grande lucidité et une originalité de pensée s'en dégage. Souvent je me suis identifiée à ce personnage, à ce qu'elle ressent et ce qu'elle dit, il y a même un certain humour décalé qui se dégage de sa vision des choses. On ressent une certaine langueur et une mélancolie de sa part face à la vie, mais rien de désespéré, aucune rancoeur, aucune plainte, aucun drame, rien de morne, au contraire, chaque sentiment est dépeint par une âme riche et profonde.
 
Pour situer l'histoire, nous sommes dans les années 50s, en pleine Amérique bercé par des valeurs encore très puritaines et l'importance de la réussite sociale : éducation basique pour la femme, épanouissement dans la vie maritale classique, être un symbole de féminité respectable en société...; mais Esther a d'autres aspirations, et surtout, son rêve c'est d'écrire et devenir une grande poètesse. Elle étouffe sous cette cloche de verre bâtie par ce qu'impose la société et les déceptions de la vie, et va plonger dans une dépression nerveuse...


(commenté le 19/03/2006)
Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans ROMANS DIVERS
commenter cet article
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 14:11
Repost 0
Published by A_girl_from_earth
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 23:36
Repost 0
Published by A_girl_from_earth
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 23:32



CHOKE
 
 
Présentation de l'éditeur
"Victor Mancini est figurant dans un " musée vivant " où le moindre anachronisme est puni par la mise au pilori avec suspension de salaire. Il est sexoolique, drogué du sexe en thérapie verbale, incapable d'aimer. Son meilleur ami se promène avec des cailloux enroulés dans des couvertures et sa mère, folle à lier, le ruine sans jamais reconnaître en lui le fils dont elle a ravagé l'enfance... Pour quelles raisons ? Où se niche véritablement la folie ? Pourquoi Victor continue-t-il de se faire vomir publiquement dans des restaurants chics et qui saura lui révéler l'incroyable secret de sa naissance ?
Un livre de Palahniuk ne se résume pas, c'est déjanté, subversif et incroyablement lucide."
 
"Une Amérique schizophrène est la toile de fond de cette tragi-comédie brillante et féroce, où Palahniuk s'affirme au croisement de John Kennedy Toole et de Bret Easton Ellis."
 
 
Biographie de l'auteur
"Après Fight Club, récompensé par le prestigieux prix de la Pacific Northwest Booksellers Association, Survivant puis Monstres invisibles, Palahniuk, totalement atypique et féroce, poursuit l'exploration de l'un des univers romanesques les plus singuliers de l'Amérique contemporaine. Les publications de Berceuse et Journal intime dans la collection La Noire confirment son talent."


 
 
Un avis assez mitigé sur ce roman qui ne m'a pas vraiment embarquée malgré les thèmes et les critiques qui semblaient pourtant correspondre à mes goûts. Peut-être passée à côté, comme avec Fight Club (non lu mais vu au ciné), certains y voient une oeuvre de génie, moi je n'ai pas spécialement accroché, mais bon là il s'agissait de toute façon d'une adaptation cinématographique avec des grands noms à l'affiche...
 
Choke m'a beaucoup fait pensé à La conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole au niveau du personnage principal, son côté marginal et absurde mais pas con et qui s'assume tel quel, mais j'ai de loin préféré le côté plus original, loufoque, hors norme et approfondi du personnage de Toole. J'ai mis du temps à rentrer dans ce roman-ci et à le terminer, pourtant il n'est pas très épais - il n'y a pas vraiment d'histoire, c'est plus une quête, d'identité, de répères, dans la société américaine, et à travers tout ça s'échappent des réflexions et des considérations perspicaces et amusantes sur la vie, la société, mais en dehors de ça, la quête en elle-même et ce qui tourne autour, même les situations un peu loufoques, ne m'ont pas vraiment entraîné dans l'histoire, et surtout, les personnages ne sont pas très attachants, ce qui a joué beaucoup dans mon appréciation du roman.
 
Ah si! il y a une scène qui m'a vraiment beaucoup fait rire pour des raisons personnelles, une scène de pseudo-SM vraiment hilarante en milieu de livre. C'est à ce moment-là d'ailleurs que j'ai commencé à rentrer un peu plus dans le roman - la première partie m'a vraiment semblé longuette.
 
Et j'ai bien aimé la fin aussi, un petit retournement de situation assez inattendu, tragique et drôle à la fois. C'est un petit peu tout le ton du roman d'ailleurs, une note de tragi-comique qui persiste tout le long.


(commenté le 19/12/2006)
Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans ROMANS DIVERS
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 23:27
Repost 0
Published by A_girl_from_earth
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 23:21



GONE WITH THE WIND
 
( AUTANT EN EMPORTE LE VENT )

 
Ca reste un de mes meilleurs souvenirs de lecture, mon premier roman en anglais alors que j'avais 15 ans, dédicacé par mon grand-père pour la peine lol, je le classe même parmi mes livres culte, attention à la couverture, ce n'est pas du Harlequin, une grande histoire d'amour et de passion certes, mais tellement vibrante et réaliste, les personnages sont passionnants et fascinants, ils ont une force qui donne vie à ce roman, j'ai adoré, surtout qu'elle se fond dans un de mes "décors" historiques préférés, la Guerre de Sécession, le Nord et le Sud, l'esclavage...

J'ai été très déçue par le film par contre... Gros "no comment"...


(commenté le 01/12/2003)
Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans HISTORIQUE - AVENTURES
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 23:19
Repost 0
Published by A_girl_from_earth
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 23:14
Repost 0
Published by A_girl_from_earth
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 23:12



THE GOSPEL ACCORDING TO THE SON
 
(L'EVANGILE SELON LE FILS)

 
Une idée que j'avais trouvée originale, l'évangile à la première personne, sur un ton annonciateur de grandes révélations dès les premières lignes alors que Jésus justifie la nécessité de rendre compte de l'évangile lui-même en disant que ceux des autres ne sont pas mensongers mais comportent beaucoup d'exaggération.
 
Mais voilà, je n'ai pas bien capté le point de vue ni la position de l'auteur en fin de compte, il semble se faire l'avocat de Jésus en le rendant plus humain, ou plus exactement en le faisant raisonner comme un être humain "normal", sans pour autant lui ôter ses pouvoirs de guérison, miracles et paroles des évangiles classiques (qu'il explicite à sa sauce, alors parfois ça va dans le sens compris par les chrétiens en général, parfois ça prend un sens inédit mais pas toujours d'une logique imparable et souvent frisant l'hérésie), et en même temps, justement à cause de cela, il sème la confusion quant à la personne de Jésus (en proie aux doutes quant à son statut de messie, peu confiant dans une mission qu'il ne comprend même pas vraiment, etc...), alors des fois il y a des incohérences, on ne voit pas bien où il veut en venir...
 
Alors dans l'ensemble, un peu déçue, je crois que j'attendais soit quelque chose qui "secoue", des révélations inédites, de la pure provocation, soit quelque chose de véritablement drôle dans le genre parodique, or j'avais l'impression de rester en surface de ces aspects...
 
Dans le même genre, j'avais trouvé L'évangile selon Pilate de Eric-Emmanuel Schmitt nettement plus intéressant  au niveau de l'approche et des propos tenus.


(commenté le 03/04/2004)
Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans ROMANS DIVERS
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 23:09
Repost 0
Published by A_girl_from_earth
commenter cet article

LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier