Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 20:53

tsuji.jpg


LE BOUDDHA BLANC

 
Un roman d'une extrême finesse qui m'a, étonnamment, séduite - le style est sobre mais relevé, sans fioritures, l'histoire est simple, tout en continu, sur fond de thèmes aussi ordinaires que la vie, l'amour, la mort.
L'auteur s'est en fait inspiré de la vie de son grand-père pour raconter la vie d'un petit garçon issue d'une famille japonaise d'armuriers qui commence au début du siècle. On suit alors son évolution ainsi que celle du Japon à travers le XXè siècle.
Le thème de la mort est très omniprésent mais pas dérangeant, au contraire - c'est très accessible, très doux, très naturel. Tout est si simple et léger dans ce roman. 
 
Chapeau bas encore une fois à la traductrice, Corinne Atlan, qui excelle vraiment dans la traduction des romans japonais.


(commenté le 06/07/2005)
Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans ROMANS DIVERS
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 20:51
Repost 0
Published by A_girl_from_earth
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 20:45

nosa.jpg

LA TOMBE DES LUCIOLES
 
(GRAVE OF THE FIREFLIES)
 
(LA TUMBA DE LAS LUCIERNAGAS)

 
Récit semi-autobiographique, bouleversant, saisissant, d'une tristesse , et sublimement écrit (et/ou traduit), ça pour que je le dise, faut que ça m'ait marqué, surtout que je l'ai lu il y a 3-4 ans déjà!

 
Diane de Margerie qui en parle mieux que moi, 4è page de couv':
"La tombe des lucioles, visionnaire et poignant : l'histoire d'un frère et d'une soeur qui s'aiment et vagabondent dans l'enfer des incendies tandis que la guerre fait rage et que la faim tue. Voici une prose étonnante, ample, longue, proustienne dans le sens qu'elle réussit à concentrer en une seule phrase des couleurs, odeurs et dialogues, mais prose très violente, secouée de mots d'argot, d'expressions crues, qui trouvent ici une beauté poétique et nouvelle, d'images quasi insoutenables." 

 
Adapté à l'écran par Isao Takahata en 1989 sous le titre "Le tombeau des lucioles", ce dessin animé est magnifique (mais j'ai une nette préférence pour le récit).

Dans l'édition ci-dessus (Picquier poche), La tombe des lucioles est suivi d'un autre récit, Les algues d'Amérique, où Nosaka fait preuve d'un humour auquel je ne m'attendais pas (encore) chez les écrivains japonais.


(commenté le 22/08/2004)
Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans NOUVELLES - ROMANS COURTS
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 15:48
Repost 0
Published by A_girl_from_earth
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 15:44

b-b-.jpg


LES BEBES DE LA CONSIGNE AUTOMATIQUE
 
(COIN LOCKER BABIES)

 
4è page de couv':
 
"Hashi et Kiku, deux bébés abandonnés dans une consigne de gare, passent leur petite enfance dans un orphelinat. Ce roman suit en parallèle le destin des deux frères, décrivant le mécanisme qui les pousse à revivre sans cesse le traumatisme de leur enfance, racontant comment ces enfants purs et attachant passent du statut de victimes à celui de bourreaux. Mêlant l'horreur au comique, l'auteur nous offre une vison de cauchemar du Japon de cette fin de siècle."

 
C'est vertigineux, trash, cru, on est en plein problèmes psys et sociaux, décadence en veux-tu en voilà, ce roman est considéré comme le plus accompli de l'auteur mais j'ai un avis mitigé sur ce livre, les thèmes abordés ne m'ont pas vraiment touchée d'une part (aussi effarant cela soit-il) et même si je ne me suis pas vraiment ennuyée ni n'ai trouvé la lecture pénible, mon attention n'a pas été entièrement captivée et j'ai trouvé certains passages longs, mais longs...
Cela dit je n'ai pas détesté non plus , ça reste un document relativement intéressant et instructif sur la société japonaise de ces dernières décennies (on est très loin des samuraïs, c'est sûr...).


(commenté le 22/05/2004)
Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans ROMANS DIVERS
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 15:40
Repost 0
Published by A_girl_from_earth
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 15:29

cat.jpg

 

 

LE LIVRE DES PETITES TRUFFES

En tant que folle-dingue des chats, je ne peux que recommander ce petit livre à toutes les personnes qui comme moi ne résistent pas à ces petites bêtes! Cet ouvrage rassemble des photos de chats prises à travers des lentilles, ce qui donne un angle de vue loufoque à ces images (trop trop mimi, je craaaaque!).

Le photographe est un certain Morita Yoneo, déjà connu pour sa patte "Hanadeka" qui signifie "gros nez" en japonais. Son travail inclut également d'autres animaux domestiques, tels les chiens.


(commenté le 06/08/2004)

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans VECU - NON-FICTION
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 15:24
Repost 0
Published by A_girl_from_earth
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 15:16

belles.jpg

LES BELLES ENDORMIES
 
( HOUSE OF THE SLEEPING BEAUTIES )

 

Résumé
"Dans cette chambre aux rideaux cramoisis, des jeunes femmes livrent leur corps à la contemplation. Auprès des ces "Belles Endormies", intouchées et intouchables, des hommes déjà vieux viennent trouver une illusoire consolation à leur jeunesse enfuie. C'est avant tout la curiosité qui pousse Eguchi à franchir le seuil de cette maison singulière, mais il ne percera aucun de ses mystères. Lui qui pourtant ne ressemble pas aux "clients de tout repos" qui fréquentent la maison, il se pliera comme eux à ses règles étranges. Peu à peu, le vieil Eguchi se prend au jeu et chaque fois c'est aux côtés des ces corps de nymphes qu'il refait le voyage de sa vie. Sans tristesse ni nostalgie, il reverra en rêve les passantes d'une nuit, ses maîtresses, ses filles, sa mère, les femmes de sa vie.

Dans ce huis clos touchant, l'auteur évoque la lucidité d'un homme face à sa solitude et distille au fil des pages un érotisme tout en pudeur et en tendresse. L'une des plus belles oeuvres de Yasunari Kawabata, Prix Nobel de littérature."

Amazon.fr

Bon, voilà, j'en ai lu un de lui - enfin, j'en avais déjà tenté un il y a quelques années, dont le titre et le premières pages avaient attisé ma curiosité, Récits de la paume de la main, j'aurai dû déjà me méfier vu que c'étaient des nouvelles, mais bon, des fois c'est une belle entrée en matière pour découvrir un auteur. J'ai abandonné ce recueil de nouvelles mais je me souviens de l'atmosphère étrange et bizarre de ses récits, atmosphère que je retrouve ici dans ce roman, Les Belles Endormies.
 
Là encore, j'aurais dû me méfier, le thème étant particulièrement explicite sur la 4è page de couverture, mais bon, "l'une des plus belles oeuvres de Yasunari Kawabata", "Prix Nobel de littérature", la curiosité et moi faisant un, j'ai tenté l'aventure... Et là j'en ressors avec un sentiment de vide, de pas trop savoir ce que j'ai lu, ce qu'il y avait à lire disons, de bizarrerie (et pourtant j'aime ça la bizarrerie mais là...), la fin m'a laissé sur ma faim (hihi)... Disons que l'auteur y fait étalage de sujets qui ne m'ont pas vraiment touché ici étrangement, la vieillesse, la solitude, la mort, l'amour, l'érotisme, tout ça ensemble et tout en nostalgie, et donc voilà, on n'était pas du tout en communion sur le coup...
 
Maintenant je ne sais pas si je dois encore tenter l'expérience Kawabata avec un autre de ses romans (il en a écrit pas mal quand même), un dont le sujet me correspondrait plus, en même temps deux échecs d'affilées ça fait pas mal déjà, alors récidiver? Pas tout de suite en tout cas.


(commenté le 12/11/2006)
Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans NOUVELLES - ROMANS COURTS
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 14:53

GTO

Repost 0
Published by A_girl_from_earth
commenter cet article

LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier