Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 00:23

brotchen.gif  

 

 

PARFOIS LES BRÖTCHEN CROQUENT SOUS LA DENT

 

                           traduit de l'allemand par Leïla Pellissier et Frank Sievers

 

 

Voilà un des plus courts romans qu'il m'ait jamais été donné de lire, vraiment très très court, une trentaine de pages environ aux éditions Autrement, un récit léger et croustillant au charme presque désuet, dont la quatrième de couv' m'a tout de suite mise en appétit:


"Lorsque le narrateur de ce court récit tombe sous le charme des irrésistibles pains spéciaux fabriqués par Schwint, le boulanger de la rue dans laquelle il vient d'emménager, s'enclenche un troc sans fin. Car Schwint lui réclame bientôt, en contrepartie, un certain roman érotique chinois, parfaitement superflu mais qui lui est tout aussi indispensable. Et voilà le piège de la gourmandise qui se referme. Mais que ne ferait-on pas pour se procurer un plaisir rare?

Une fable drôle et raffinée... à déguster sans modération."  

 

Cela me semblait être un prétexte à des situations cocasses, à du léger et du divertissant, une belle petite découverte en perspective, et c'est tout à fait ça.

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, savoureux, imagé, agrémenté d'un humour fin et léger, un vrai régal.

Goûtez donc:

 

"Il faisait des brötchen comme on ne croyait plus jamais en revoir. C'était comme si une espèce disparue avait laissé l'un des siens pour montrer au monde ce qu'il avait perdu." (je trouve ça vraiment joliment dit, je visualise parfaitement!)

 

"Le boulanger salua et les douze clients dans la boutique lui rendirent son salut, et à l'intonation, on comprenait qu'un roi se montrait à son peuple."

 

La fin m'a un peu laissée sur ma faim, comme ces fables dont on ne sait pas trop quoi en tirer, à part un joli moment de lecture, mais ce fut malgré tout un petit en-cas livresque fort agréable.

 

 

L'auteur

Hermann Kant, né en 1926, a publié la plus grande partie de son oeuvre sous le régime de la RDA. Seul avait été traduit en français jusqu'ici son roman le plus célèbre, L'Amphithéâtre.

Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans NOUVELLES - ROMANS COURTS
commenter cet article

commentaires

Géraldine 22/06/2010 00:30



Ouep bientôt bientôt. je déménage samedi et serais alors à 500 m d'une médiathèque, donc plus aucun excuse !!! sauf que pour l'instant, Budget vient de me planter, finalement, plus de camion pour
samedi !!! Le stress ! Ils m'ont dit ça ce soir à 18H55 !!!



A_girl_from_earth 22/06/2010 01:27



Quelle bonne nouvelle quand même ce déménagement! J'espère que tu trouveras une solution d'ici samedi, c'est bizarre qu'une société de location de voitures plante les gens comme ça!!



Géraldine 21/06/2010 00:08



Des romans de 30 pages, voilà ce qu'il me faut !!! Avec ça, je pourrais publier des billets litt" tous les jours !!!



A_girl_from_earth 21/06/2010 00:38



Et des BD! Et des BD!



LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier