Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 16:51



ET SI DIEU ME DEMANDE, DITES-LUI QUE JE DORS


J'adore ce genre de titre un peu farfelu, aussi, pas étonnant qu'en l'apercevant au détour d'une bib', je me retrouve irrésistiblement attirée vers ce livre.
J'en parcours rapidement la quatrième de couv' pour me faire une idée du sujet.

Extrait:
"Partir pour les cimes volcaniques du mont Cameroun ! C'est le souhait ardent de Rosie Parks depuis qu'elle a ouvert une curieuse lettre d'invitation signée Edmond VII, lettre séduisante que d'autres jeunes femmes romancières ont aussi reçue. Le signataire inconnu, qui se dit éditeur au Cameroun et s'affirme cousin germain de Louis XIV, offre une tournée fantastique, découvertes et conférences dans l'Ouest camerounais. A une condition : que ces femmes écrivent en quelques pages la femme qu'elles ont rêvé être...
Mais comment écrire la femme qu'on a rêvé être lorsqu'on est amnésique comme Rosie ?..."


Mmmh... intéressant, je me dis alors. Je poursuis mon investigation en feuilletant les premières pages.

Les premières lignes m'intriguent:
"Je m'appelle Edmond VII. [...]
Je suis éditeur à Yaoundé [...]
L'on m'a dit, chère Miss Parks, le plus grand bien de vous. Aussi, je vous veux. Je vous veux dans le recueil de nouvelles que je publie prochainement à Yaoundé.
Vous serez donc bien aimable, chère Rosie, d'écrire un texte court (a short story) sur le thème:
"La femme que j'ai rêvé être et celle que je suis devenue."
(The woman I dreamt to be, the one I became)
"

Un peu plus loin...
"Rosie Parks, oui. [...]
Où je suis née?
Je n'en ai pas le moindre souvenir.
Mon état domicile?
Au point de vue domicile habituel, je réside 19°00'01" nord, et 20°12'17"" est. Non, je ne peux pas être plus précise.
[...] Oui, tout à fait. Oui, j'ai des enfants. Quatre filles au moins. [...] Mais je ne sais plus dans quel placard je les ai rangées.
[...] Rosie Parks, oui. Oui, c'est ma véritable identité.
19°00'01" nord, 20°12'17" est, quatre enfants environ.
"

Adjugé, emprunté, direction PAL! Je sens que ça va me plaire, ça m'a l'air bien tordu comme j'aime!

Et tordu ça l'est, et même, assez gravement! Car notre narratrice est amnésique, et la réalité qui l'entoure étant filtrée et déformée par ses souvenirs inexistants et sa propre logique, le récit prend des tournures fort fantaisistes, aux dialogues parfois déroutants (mais tellement drôles!), du type:

"- Tu es allée à Dublin? me fait Angélique. C'est en Ecosse, non?
- J'en sais trop rien..., je réponds. Ca dépend.
- Normalement c'est en Irlande, murmure Mona Lisa.
- Ne sois pas si catégorique, Mona."


Les autres personnages ne sont pas moins atypiques et décalés, au casting, Edmond VII, l'éditeur, qui a la curieuse particularité de traduire ses phrases en anglais en cours de conversation, une écrivaine camerounaise accro à la Vache qui rit, une romancière mauricienne énigmatique, et toute une floppée d'autres personnages insolites qui croiseront leur route, et c'est en compagnie de ce petit monde peu ordinaire mais non moins charmant que nous traversons le Cameroun dans le cadre d'une tournée promotionnelle qui nous conduira de ville en ville dans les centres culturels et lycées français du pays. Une tournée fort instructive car au-delà de l'aspect délibérément fantaisiste de ce récit se dessine une certaine réalité sociale et culturelle du Cameroun, et s'amorce une discussion autour de la littérature et de l'écrivain, notamment sur la notion de littérature négro-africaine.

Une citation de notre amnésique que j'adore:
"- L'écrivain, dis-je, est un mythomane qu'on respecte. Apprenez donc à mentir, si ce n'est déjà fait."

A travers ce roman se profile l'humour un peu insolent, moqueur et fantaisiste de l'auteure, c'est parfois déstabilisant, inattendu, ça m'a beaucoup amusée, cela dit, j'ai trouvé le délire autour de l'amnésie souvent un peu trop poussé, ce qui a parfois engendré le désintérêt chez moi. Je ne remercie pas l'auteure par ailleurs pour m'avoir mis Lorie dans la tête pendant une journée.

Autre bémol, si le style m'a plu, ainsi que l'humour, le ton, la tournée, etc, l'intrigue en elle-même m'a moins convaincue et m'a paru un poil tiré par les cheveux. C'est qu'il faut suivre les délires de Rosie Parks autour de la mythologie grecque. Son passé y est étroitement lié et la façon dont l'auteure tisse les liens entre cette romancière amnésique, Prométhée et le Cameroun est certes admirable mais peut-être trop subtile pour moi. Je suis sortie de là finalement assez perplexe, avec l'impression d'avoir lu un roman d'une grande richesse par plusieurs aspects mais d'être passée un peu à côté.


Enfin, ce roman vaut le détour pour certains passages et pour cet univers très coloré et insolite de l'auteure dont je tenterais bien un autre roman comme ça pour voir, elle a l'air assez jetée mais pas le genre dangereuse (quoique...).


L'auteure
Nom: Bessora
Née en 1968 - à Bruxelles
D'origine gabonaise et suisse, aux attaches "géographiquement dispersées".
Plus sur son site aussi insolite que le reste (moi j'adore!): www.bessora.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans ROMANS DIVERS
commenter cet article

commentaires

culture d'afrique 15/09/2009 08:33

J'avais trouvé ce livre dans un centre culturel de dakar. J'étais perplexe, je l'ai cdonc emprunté plutôt que de l'acheter, les livres sont très chers au sénégal. J'ai bien fait. J'ai trouvé que c'était un superbe exercice de style mais fatiguant à lire. 

A_girl_from_earth 15/09/2009 22:50


Je comprends ce que vous voulez dire et je suis assez d'accord. Il faut suivre les "délires" de l'auteur et c'est loin d'être évident, ça peut du coup lasser le lecteur.
Merci de votre visite et de votre petit mot, ça m'a fait vraiment plaisir de vous lire ici!


Schlabaya 19/06/2009 22:58

Lecture bien tentante, ça m'a l'air capillotracté à souhait !

A_girl_from_earth 20/06/2009 00:33


Capillotracté! J'adore ce terme que je découvre par ton intermédiaire! S'il y a un mot pour définir ce roman, c'est très exactement "capillotracté"!


Daniel+Fattore 19/05/2009 08:05

"Lisahohé" traîne sur ma PAL depuis un sacré bout de temps... il faudra que je l'attaque un de ces jours!

A_girl_from_earth 20/05/2009 01:08


Attaque, attaque! Je suis prête à parier que tu ne seras pas déçu! Pour ma part ce fut vraiment une très belle surprise!


Daniel+Fattore 18/05/2009 12:13

Je garde sous le coude. Et si tu t'intéresses toujours aux auteurs africains, j'ai récemment commenté un autre ouvrage: http://fattorius.over-blog.com/article-31471898.html

A_girl_from_earth 18/05/2009 23:48


Oui, toujours intéressée par les auteurs africains, très belle découverte d'ailleurs récemment avec Lisahohé de Théo Ananissoh, et ma LAL compte encore quelques titres que je ne désespère pas de
pouvoir lire très prochainement.
Je cours voir ta dernière découverte dans ce rayon!


liliba 17/05/2009 16:53

J'adore le titre et je pense que ce roman m'amuserait beaucoup, tout du moins au début, car j'ai peur que cela ne devienne un peu lassant...

A_girl_from_earth 18/05/2009 00:20


C'est le risque de ce genre de roman délibérément déluré en effet, il faut être dans de bonnes dispositions d'esprit tout le long. Je m'étais d'ailleurs fait la réflexion que le roman était
peut-être un peu épais par rapport à ce qu'il aurait dû être, car pas toujours évident de tenir bon en compagnie de cette amnésique un peu spéciale.


Florinette 13/05/2009 12:06

Je ne sais pas si j'apprécierais ce livre, mais je dois dire que le titre m'a bien fait rire ! C'est peut-être déjà un bon début ! ;-)

A_girl_from_earth 13/05/2009 22:16


Le titre a été bien trouvé, c'est vrai. Quand je lisais ce livre, j'ai remarqué que la couverture interpellait toujours les gens! :)


keisha 11/05/2009 09:31

Oh les filles, je vous surveille! Soyons logiques, Géraldine, si tu me trouves sur un blog, c'est que toi aussi tu y passes, non? Donc tu es aussi efficace sur ce coup là!Quant à être prems, euh, je regarde souvent le Google reader pour ne pas être engloutie par l'afflux de nouveaux billets. Et je me couche bien plus tôt que vous (j'ai des preuves, vos comm sont datés et heurés). Ceci étant  je commence à visiter et mettre moins de comm, pas trop de temps! Bonne journée à AGFE et Géraldine, c'est pour s'amuser, hein, vous savez pertinemment que je vais regarder les réponses à mes comm.Mais soyez patientes, je vais partir en vacances et là zéro blog, zéro internet; ce sera dur mais on verra...

A_girl_from_earth 12/05/2009 21:13


Flûte alors, moi qui pensais que notre petit échange passerait inaperçu!
Ca fait du bien zéro blog, zéro internet des fois, surtout s'il y a des vacances à la place! Du soleil en perspective j'espère! Bon, tes billets et com' nous manqueront mais j'imagine qu'en bonne
LCA qui se respecte, tu auras une valise chargée de quelques livres que tu chroniqueras à ton retour!


Karine:) 11/05/2009 02:55

Ca semble complètement weird, ce truc!  Et bien entendu, comme j'aime le bizarre, je note!  Le titre seul avait tout pour m'attirer, de toute façon!

A_girl_from_earth 12/05/2009 19:58


J'espère que ça te plaira. Enfin si t'aimes le weird ça devrait aller.


Géraldine 10/05/2009 23:43

Ah oui et puis aussi, bonne nuit et bon courage pour la semaine complète sans jour férié !

A_girl_from_earth 11/05/2009 00:43


Ah ben oui il est tard! Bonne semaine itou!


Géraldine 10/05/2009 23:42

Ah oui, et je me demande aussi comme Keisha fait pour publier autant et être partour en même temps et en pole position !  En effet, il n'est pas un site que je visite ni un billet que je lis sans que Keisha soit déjà passée !

A_girl_from_earth 11/05/2009 00:42


C'est claiiiir!  Elle m'épate! Moi là j'ai 4 billets de retard que j'ai la flemme de rédiger (j'ai juste mis les
titres dans mes brouillons d'articles pour ne pas oublier que je les ai lus), quant à la visite des autres blogs, en ce moment c'est assez limité et je ne poste pas de com' partout. Bon ça me va
comme ça, tant pis pour la popularité!


Géraldine 10/05/2009 23:39

C'est vrai que le titre est très attractif. Et puis le côté insolite attise aussi la curiosité. Aussi, même si ton avis se termine par un aspect mitigé, on a envie d'aller voir ce qui se passe dans les pages de ce livre !

A_girl_from_earth 11/05/2009 00:33


Tant mieux alors parce que ça m'ennuierait que mon humble avis (pour reprendre tes mots ) dissuade quiconque de
découvrir un livre ou un auteur.
Je trouverais ça même particulièrement intéressant qu'un lecteur se précipite sur un livre justement parce que je n'ai pas aimé (ce qui n'est pas le cas ici cela dit) (c'est tordu, non?)


pagesapages 10/05/2009 22:48

Je me sens comme une fille au régime devant une vitrine d'éclairs au chocolat !  Avec le titre, les extraits et ton opinion si bien dite, je  ne vois pas comment je pourrais éviter de le lire, celui-là !

A_girl_from_earth 11/05/2009 00:21


Oups alors! Mais la fautive c'est pas moi, c'est la bib' qui l'avait sur ses étagères! Et je me suis sentie exactement
comme toi (sauf que je suis plus mille-feuilles), essayant actuellement désespérément de m'en tenir à ma PAL, pas un livre de plus. Dur...


keisha 10/05/2009 18:20

"Assez jetée" je note l'expression!!! pas étonnant que tu aies accroché à ce roman un peu "space" comme disent les jeunes... (enfin, certains)

A_girl_from_earth 10/05/2009 21:28


Tiens, j'ai failli employer ce terme  mais il me semble un tantinet fort pour ce roman, bien qu'il soit tout à fait
insolite.


LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier