Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 21:06
Je ne suis pas très festival littéraire, salon du livre et séances de dédicace avec auteurs, d'ailleurs, à mon grand dam, j'en connais ou n'en ai lu généralement qu'un cinquantième dans le lot (ça vraiment ça m'épate!!! j'ai quand même l'impression de lire beaucoup, de ne pas être totalement inculte dans ce domaine et y a toujours ces manifestations littéraires qui viennent me prouver que je suis encore loin, mais alors là très très loin du compte! c'est limite désaxpérant (=désespérant/exaspérant)), mais je m'informe toujours des fois qu'un auteur chouchou serait quand même présent.
Genre, si vous entendez parler d'un événement littéraire avec Haruki Murakami dans le coin, là je pense que je me déplacerais, même si c'est juste pour me planquer derrière un poteau à l'observer (parce qu'en plus, j'ai jamais grand chose de passionnant à leur dire à ces auteurs...).

Ca m'arrive donc de m'intéresser à ces événements au point de me déplacer, même si c'est rare, très très rare, c'est le cas avec Festival Etonnants Voyageurs qui se déroule en mai à Saint-Malo et qui réunit souvent des auteurs d'intérêt majeur (tout est relatif, on s'entend), venus des quatre coins de la planète, leur thématique est souvent intéressante et originale, et puis ça permet de se ressourcer près de la mer (!).

Certaines librairies anglophones à Paris invitent aussi parfois des auteurs susceptibles de m'intéresser. J'ai ainsi eu l'immense plaisir de rencontrer il y a quelques années, Marjane Satrapi que j'aime vraiment beaucoup beaucoup beaucoup, alors qu'elle faisait la promotion de Broderies qui venait d'être traduit en anglais.
Certaines rencontres comme celles-la sont très agréables et enrichissantes aussi j'ouvre quand même l'oeil et l'oreille sur ces événements littéraires.

Et cette semaine, une amie m'a parlé du Festival & Co qui réunit trente écrivains de renommée internationale (je vis sur Mars ou quoi??! j'en connais à peine deux!!) à Paris, et qui se déroule du 12 au 15 juin.
Le thème => Histoires vraies : en explorant mémoires et biographies.

Un événement qui m'aurait vraiment intéressé mais auquel je ne pourrais pas assister cette fois-ci. Dommage, il y avait de nouveau Marjane Satrapi, mais aussi Paul Auster, et certainement d'autres personnalités que l'on gagnerait à connaître...

Pour ceux et celles que ça intéresse, plus d'infos sur http://www.festivalandco.com/french/index.html


Partager cet article
Repost0
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 20:24
Une découverte fabuleuse aujourd'hui!

Je me suis trouvée mon petit havre de paix en région parisienne pour pouvoir lire en plein air tout en voyageant à travers quelques jardins du monde.
C'est au Jardin Albert Kahn, un vrai plaisir des yeux et des autres sens!


L'Internaute en parle mieux que moi :
"Ce jardin, c'est d'abord un rêve, celui d'Albert Kahn (1860-1940), banquier excentrique et voyageur humaniste.
Au fur et à mesure que sa fortune grandissait, Albert Kahn a financé sur ses propres deniers ce parc de 4 hectares qui se veut la vision d'une Terre réconciliée où les civilisations cohabitent en harmonie. Ici, les roses se mêlent aux arbres fruitiers, le jardin anglais côtoie la folle forêt vosgienne, le jardin français s'ouvre sur des pavillons japonais où se tiennent régulièrement les traditionnelles cérémonies du thé...
Un monde idéal à portée de métro, une oasis de poésie végétale en plein coeur de la ville."


Source : http://www.linternaute.com/sortir/jardins/jardins_albert_kahn.shtml


Quelques photos:









A noter qu'Albert Kahn avait financé des bourses aux diplômés de l'enseignement supérieur pour leur permettre de voyager dans le monde et de partager leurs expériences des autres cultures.
En 1906, il crée la société "Autour du monde" dans laquelle des hommes et des femmes de tout pays participent à son projet et échangent leurs réflexions. Cette société, active jusqu'en 1949, a inspiré la création de l'UNESCO.

Non, franchement il est bien ce Albert...
Partager cet article
Repost0
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 13:24
Partager cet article
Repost0
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 01:31
Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 22:18
Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 20:27
Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 19:26
Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 18:04
Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 17:30




MA MERE ETAIT UNE TRES BELLE FEMME


Présentation de l'éditeur:
"Karlien de Villiers, née en Afrique du Sud en 1975, raconte sa jeunesse de petite blanche dans une famille d’afrikaners, au moment  de la chute de l’Apartheid. Le fil conducteur de cette histoire est la désintégration de sa famille: ses parents divorcent lorsqu’elle a sept ans. Le portrait d’une famille en dislocation devient la métaphore des tensions internes d’une société marquée au quotidien par des lois racistes et une répression véritablement dictatoriale.
Karlien de Villiers se concentre sur la petite histoire, celle de sa famille, tout en décrivant ce contexte historique particulièrement mouvementé et l’aveuglement plus ou moins délibéré d’une population blanche endoctrinée."




Dans la série des BDs qui instruisent sur des cultures "lointaines", celle-ci est bien placée puisqu'elle m'a permis de plonger dans la civilisation sud-africaine des années 80s à 2000. Cet aspect n'est cependant que la toile de fond d'une histoire de famille assez tragique, quoique pas inhabituelle, mais dont l'ordinaire est rehaussé par les tensions politiques et les confits raciaux propres à ce pays et à ces années d'avant et d'après Apartheid.

L'auteur ne s'appesantit pas dessus, cet aspect est présenté comme un quotidien ordinaire dont elle a été témoin, mais il est assez présent pour faire frémir et choquer quand on pense que ces mentalités et attitudes ont perduré des années alors qu'on était quand même bien avancé dans le XXè siècle.

Je suis d'ailleurs sortie assez minée de cette BD, pour tout dire ça ne m'a pas fait du bien du tout, cela dit c'était plus lié à l'histoire de cette famille qu'à l'histoire du pays dont on connait déjà les grandes lignes. Très instructif à ce sujet cependant cette BD car l'auteur aborde ces thèmes politiques et sociaux avec beaucoup de simplicité et même une certaine candeur (la majorité de l'histoire se déroulant pendant son enfance), les rendant ainsi accessibles à tout public.
Partager cet article
Repost0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 01:16
Partager cet article
Repost0

LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier