Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 15:56
Partager cet article
Repost0
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 15:53

zoo.jpg

LE PLUS PETIT ZOO DU MONDE
 
 
Des nouvelles plus étranges que drôles, surprenantes mais pas forcément uniquement dans le bon sens, décalées, frôlant parfois le malsain mais pas forcément pervers, bref lecture très bizarre, mais pas forcément totalement désagréable. C'est vraiment l'impression qui ressort quand je repense à ce livre. Les chutes sont aussi assez déstabilisantes. J'ai un souvenir particulièrement mémorable de la nouvelle "La vache" et "Le chien de traîneau".
 
C'est, pour résumé, un auteur et un univers intrigant, on s'en méfierai presque, mais je suis assez curieuse de lire autre chose de lui pour m'en faire une idée plus claire.


(commenté le 25/11/2005)
Partager cet article
Repost0
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 15:52
Partager cet article
Repost0
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 15:48
Partager cet article
Repost0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 13:42
poul.jpg


CHAT SAUVAGE
 
Une petite virée dans le roman d'un auteur québécois qui vit en France.
Je qualifierai celui-là de roman d'ambiance, ce qui me reste de la lecture, c'est une atmosphère, un flottement, quelque chose de léger et agréable.
Dans le détail après il faut que je fasse appel à mes souvenirs, il y a ce personnage, écrivain public, qui a une petite vie routinière dans le Vieux Québec dont l'auteur rend très bien l'atmosphère (encore une fois), jusqu'à ce qu'il croise ce vieil homme qui vient lui demander d'écrire une lettre pour sa femme disparue. Une intrigue se tisse, mais légère, fine, comme un prétexte à mettre en scène des personnages, un pays, une petite histoire, il y a de la poésie entre les lignes, et le tout n'est pas désagréable.
 
Il me semble que c'est le 1er vrai roman québécois que je lis, même si j'ai déjà lu des livres écrits par des québécois, et ce qui me frappe, c'est le fait qu'il n'y ait pas véritablement de gouffre entre la lecture d'un roman écrit par un auteur français et un écrit par un québécois. A part quelques mots et expressions types, non dérangeantes, qui passe très bien, on a bien l'impression de lire un roman en français (le mot "chum" m'a bien fait rire n'empêche, croisé comme ça en pleine lecture d'un paragraphe qui ne l'annonçait pas).
Je sais pas, je m'attendais peut-être à le lire avec l'accent québécois... 


(commenté le 31/05/2005)
Partager cet article
Repost0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 13:42
Partager cet article
Repost0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 13:37
Partager cet article
Repost0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 13:32

kite.jpg

 

THE KITE RUNNER
 
( LES CERFS-VOLANTS DE KABOUL )
 
 
Présentation de l'éditeur
"De Kaboul à San Francisco, des années 70 à nos jours, une déchirante histoire d'amitié et de trahison, avec, en arrière-plan, la chronique tourmentée d'un pays dévasté : l'Afghanistan. Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d'un riche commerçant, le second est le fils de leur serviteur. Inséparables, liés par une même passion, les deux garçons se vouent une amitié indéfectible. Mais ce lien va se briser à jamais. Alors que sous ses yeux Hassan subit une véritable ignominie, Amir reste pétrifié. Peur ? Lâcheté ? Honte ? Pris dans une terrible confusion des sentiments, il n'esquissera pas un geste pour sauver son ami. Eté 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux Etats-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. Il existe un moyen de te racheter, lui annonce une voix au téléphone. Mais ce moyen passe par une plongée au cœur de l'Afghanistan des talibans... et de son propre passé.
"
 
Une histoire profondément touchante et particulièrement éprouvante, à laquelle je ne m'attendais pas du tout en ouvrant les premières pages.
 
Avec l'Afghanistan et les épreuves subies par ses habitants en toile de fond, ce roman est très instructif sur l'histoire d'une civilistation meurtrie et déchirée par des occupations successives des années 70s à nos jours. Et c'est avec beaucoup de justesse et de sobriété dans les mots que l'auteur nous raconte le terrible dilemne devant lequel le narrateur, marqué à vie par un événement lors de ses 12 ans, se retrouve confronté.
C'est Caïn et Abel revisité, à travers les thèmes de l'amitié, la fratrie, l'amour filial, la culpabilité, la rédemption. C'est un monde aberrant dans lequel il semble n'y avoir aucun espoir et sur lequel le sort semble s'être acharné. C'est le drame de la nature humaine exposée dans tout ce qu'elle a de misérable et pitoyable.
 
Un livre qui ne laisse pas indifférent mais qu'on ne peut résumer par "j'ai aimé/je n'ai pas aimé". Fort en émotion, très clairement, et éprouvant, comme je disais au début.


(commenté le 10/10/2005)
Partager cet article
Repost0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 13:31
Partager cet article
Repost0
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 23:16



MARY REILLY
 
L'histoire fascinante du Dr Jekyll et Mr Hyde sous la plume de sa servante dévouée, Mary Reilly, un personnage extraordinaire. Un récit qui fait vibrer!


(commenté le 01/12/2003)
Partager cet article
Repost0

LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier