Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 15:15

moyan.jpg


LE MAITRE A DE PLUS EN PLUS D'HUMOUR
 
 
Mo Yan exerce une fois de plus son regard décapant sur la société chinoise contemporaine. Ce court roman déborde de tendresse et d'humour. "
"Un court roman qui tient de la pochade, dans lequel l'auteur brocarde la "nouvelle Chine", sa relative libéralisation des moeurs sexuelles, le cynisme, la corruption de ses cadres et le désarroi de bon nombre de travailleurs coincés entre deux types d'économie. Mais il faut bien survivre... alors le système D fait des adeptes même parmi les vieux ouvriers aujourd'hui licenciés que le régime donnait en modèle. "


 
J'ai bien aimé ce court roman qui, au travers d'une petite histoire simple, qui n'a l'air de rien d'autre qu'un épisode dans la vie d'un vieux chinois, révéle beaucoup d'aspects sociaux et économiques d'une civilisation en évolution.
J'ai également beaucoup aimé les notes du traducteur qui sont très instructives quant à une culture et une langue qui me sont assez étrangères.
Par contre, l'humour m'a totalement échappé (c'était pour cet aspect-là surtout que j'avais emprunté le livre en plus), notamment quand l'apprenti dit au maître à plusieurs reprises "vous avez beaucoup d'humour", c'était terrible car je ne voyais pas où ni en quoi, et même si c'est ironique, impossible de décoder l'ironie en question... grosse différence culturelle ou grosse fatigue de fin de semaine?...
Celà dit, l'écriture de Mo Yan (où la traduction) est très fluide, très agréable à lire et l'histoire du maître touchante et amusante.


(commenté le 19/03/2006)
Partager cet article
Repost0

commentaires

LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier