Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 15:46


T-aaaargh-ée par Géraldine sur le thème musical!

Le principe: il s'agit de donner à un moment de sa vie une chanson, en imaginant qu'il s'agit d'un film.

Bon ça tombe bien parce qu'en ce moment, je lambine un peu pour rédiger mes billets, j'en ai 3 de retard, je ne suis pas d'humeur à m'y coller, alors que la musique, c'est n'importe où n'importe quand, il y en a toujours une qui correspond à mon humeur du moment!
Sauf que là, pas évident de trouver LA chanson qui colle à ces instants en particulier, il y en a tellement, ça ne me vient pas en tête comme ça spontanément. Ces titres correspondent donc plus à ce que m'évoquent ces mots sur le moment qu'à ce qui se trouve réellement dans ma cédéthèque, et en plus, je n'ai pas fait l'effort de vérifier les titres exacts (quant aux interprètes...), et puis des fois, j'ai carrément pas de titres précis!

Voili voila, c'est partiiii!


Générique : I Am What I Am (Gloria Gaynor)
Naissance : Happy Birthday (Stevie Wonder)
Le réveil : Faut qu'j'travaille (Princesse Erika)
Un jour normal : (joker - c'est quoi un jour normal? )
La ville : Monopolis (Starmania)
Printemps : I love Paris in the Springtime
Eté : Summertime (version James Brown)
Automne : Dream a Little Dream of Me (Mama Cass Elliot)
Hiver : C'est l'hiver qui frappe à notre porte...
Tomber amoureux : Let There Be Love (version Silje Nergaard)
Être amoureux : Let's Fall in Love
Se marier : It's Oh So Quiet (Björk)
Jalousie : Paroles Paroles
Se quitter : Je ne t'aime plus (Manu Chao)
Se réconcilier : Come Back Lover (Liz McComb)
Une longue nuit seul (e): So lonely (Police)
Cassure : Les histoires d'A (les Rita Mitsouko)
Pétage de plomb : Killing in the Name (Rage against the Machine)
En conduisant : Free (Stevie Wonder)
Sur la plage : Socca Dance (un été inoubliable )
Une pensée profonde : Redemption song (Bob Marley - toutes versions)
Tout va mieux : St-Thomas (version Monty Alexander)
Crépuscule : Over the Rainbow (version Eva Cassidy)
La nuit : (dodo)
A l'aube : Il est 5h, Paris s'éveille
Danse : Mi Swing es Tropical
Retomber en enfance : le générique de Tom Sawyer (là je pompe sur Melaine mais... Tom Sawyer, c'est... pour nous tous un ami! )
Regrets : Non, je ne regrette rien (Edith Piaf)
Espoir : (en vrac, la plupart des chansons Gospel)
Mélancolie : (les chansons flamenco - ça me fend l'âme... terrible)
Nostalgie : (les slows en général...)
La mort : Pour ne pas vivre seul (Dalida) (les paroles, pfiou)
Générique de fin : Je suis venu te dire que je m'en vais (Serge Gainsbourg)


Je passerais bien la main mais je sens qu'il y en a qui vont être frileux pour ce tag.
A ceux qui le sentent donc! Je vous signalerai ici si mon billet vous inspire!

Et pour finir, une petite compil' "happy mood" que je m'écoute plus ou moins en boucle en ce moment!



Partager cet article
Repost0
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 18:11


Tagguée par Keisha sur le thème des petits secrets tic et toc pas trop graves!

- les étiquettes des livres toujours tu enlèveras à peine sortie de la librairie (c'est quasi un toc).

- jaaamais tu ne sortiras de chez toi sans ton deuxième sac rouge fourre-tout qui contient forcément un livre (même si tu ne le lis pas de la journée), une petite bouteille d'eau et un parapluie.

- à tout ce qui est à la banane tu ne résisteras pas (gâteau, crème, desserts divers...).

- ton balluchon de voyage 7h environ avant le grand départ tu prépareras, jaaaamais avant!

- une pince à cheveux accrochée à ton sac (pas le rouge, l'autre) tu auras touuuuujours sur toi au cas où (vent, pluie...).

- courser et enquiquiner un chat dès que tu en vois un tu ne pourras t'en empêcher.

Et pis un dernier parce que c'est soit 5, soit 7... (pas chercher )
- le rituel du gobage du jaune d'oeuf entier (sans le casser) toujours tu observeras dès que l'occasion s'en présentera (oeuf sur crêpes, pizza, steack...) (exercice pas facile, surtout en public)


Les règles:
  1. Mettre le lien de la personne qui nous a taguée.
  2. Mettre le règlement du tag sur le blog.
  3. Mentionner 6 choses, tics ou habitudes sans importance sur vous-mêmes.

Et pis bien sûr, faire passer!

A qui veut bien se prêter à ce petit exercice amusant et peu contraignant (toi là, qui te bidonnes derrière ton écran, par exemple!).

Partager cet article
Repost0
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 00:44
Tagguée par Géraldine sur le thème de la PAL!

PAL ça ne vous dit rien?
Alors passez votre chemin, ce billet ne vous amusera pas, tout au plus vous fera-t-il penser que je suis folle!


Les règles:
- Prendre en photo les romans et Cie à lire. Il peut y avoir plusieurs photos.
- Dire celui qui vous motive le plus (vous pouvez faire par genre si ça vous branche).
- Dire celui qui vous branche le moins.
- Passer le bébé à 4 personnes.


Alors attention les yeux!!!!

TA-DAAAAAM!!!!!





Alors on ne panique pas, on ne s'exclame pas!

Non je ne me suis pas amusée à reconstituer une maquette de Paris avec tous les livres de ma PAL (j'ai quand même autre chose à faire mine de rien ), c'est juste que (honte à moi, je sais), mes livres sont vraiment un peu beaucoup éparpillés partout chez moi (j'en ai encore dans des valises de voyage et des cartons de déménagement, les récents sont sous le lit (une partie du moins)) alors j'admiiiiire ceux qui ont réussi à les réunir en un lieu mais moi ça me demande la mise en place d'une logistique assez particulière, donc j'ai eu recours à ce petit subterfuge (qu'on me pardonne hein, n'est-ce pas?) qui consiste à vous présenter une vue aérienne de ma PAL (ce qui explique aussi qu'on ne voit pas bien les titres, hihi!).


Bon, ensuite celui qui me tente le plus: Ben en fait il y en a plein! Plein plein plein! Le problème c'est que ça change d'une minute à l'autre!

Celui qui me tente le moins: Ben en fait il y en a plein! Plein plein plein! Le problème c'est que ça change d'une minute à l'autre!

Bon j'entends quelqu'un hurler que je ne joue pas du tout le jeu! Mais la PAL c'est vraiment LE problème de ma vie de lectrice, c'est limite un sujet tabou.

Est-ce que j'ose refiler le bébé à 4 blogueurs après ça? Ben vi, là ça me coûte pas trop.

Hop, Lucile, Daniel Fattore, Catherine et Brume, à vous!

(euh, pour voir ce à quoi sont censées ressembler les réponses à ce tag, merci de vous référer aux billets des autres tapés taggués de la blogosphère littéraire!)
Partager cet article
Repost0
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 13:18


Un roman vous fait de l'oeil sur le présentoir d'une librairie ou dans une bibliothèque mais vous ne voulez pas vous lancer sans savoir de quoi ça parle?

Vous avez envie de lire mais vous ne savez pas quoi?

Vous avez adoré ou détesté un livre et vous aimeriez bien savoir ce qu'en pensent les autres?

Vous aimeriez faire connaître vos critiques de livres en dehors de votre blog?

Rendez-vous chez BOB, le Blog-O-Book qui vous dit qui parle de quoi et admirez au passage le travail titanesque de Madame Charlotte et Kesalul à l'origine de cette initiative de folie!




Vous tenez un blog de lecture? Signalez-vous et faites-vous référencer sur la Carte des LBF (Lecteurs Blogueurs Francophones), toujours chez BOB! Vous y découvrirez peut-être que votre voisin est aussi passionné de livres que vous!
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 15:35

 

 

 

Oyez oyez Parisiens, Parisiennes mordus de lecture!

 

Sur l'excellente initiative de Martine s'ouvre tous les jeudis de 16h à 18h, un salon de lecture à Paris dans le 2è arrondissement (entrée libre).

 

Les échanges se feront autour de livres que nous souhaitons faire connaître, livres de l'ombre plus spécifiquement, auteurs qui mériteraient d'être mis en lumière.

Le mot d'ordre est liberté d'expression, autour d'un thème, une oeuvre, un écrivain, un roman, tout en voyageant sur les continents, bref, vous l'aurez compris, ce rendez-vous se veut convivial!

 

Voilà un concept qui me plaît et que je relaie avec plaisir en espérant qu'il fera de nombreux adeptes.

 

Plus de détails sur le tout nouveau blog Salon de lecture.



=> EDIT: A PARTIR DU 03 JANVIER 2009, LE SALON DE LECTURE SE TIENDRA LE JEUDI ET LE SAMEDI DE 16H A 18H ! 


 

[photo extraite du site de l'Institut Cervantes de Bordeaux]

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 13:05

 

 

 

Je ne fais que relayer cette information glanée chez Gangoueus, une sacrée aubaine si vous êtes en région parisienne et que vous avez du temps sur ce weekend-là:

 

- du 05 au 07 décembre 2008 ont lieu les 8è Rencontres internationales des écritures de l'exil au Centre Pompidou (Beaubourg), sur la thématique L'Afrique si près... si loin.

 

 

Au programme:

 

"Une quinzaine d’écrivains venant chacun d’un pays d’Afrique sera là pour témoigner de la difficulté d’écrire, de l’exil intérieur, des errances, de l'éloignement, des exils volontaires ou forcés. De Wolé Soyinka à Nuruddin Farah, d’Alain Mabanckou à Véronique Tadjo, chaque parcours est unique et chaque mot un appel vers l’autre, une quête de soi, un moyen de comprendre ou de questionner. Pendant trois jours, le public pourra rencontrer ces écrivains, écouter leurs textes, et être ensemble pour comprendre ou découvrir ces littératures."

 

 

* Vendredi 5 décembre 2008
17h30 Ouverture par Thierry Grognet, directeur de la Bpi


17h45 Table ronde : Exil de l'écrivain : les raisons du départ

avec Gustave Akakpo, Fatou Diome, Gaston-Paul Effa, Kossi Efoui
animée par Pascal Jourdana Journaliste littéraire (L’Humanité, Marseille l’Hebdo, Radio Grenouille à Marseille), animateur de débats (Les Jeudis du Comptoir à Marseille, Étonnants Voyageurs à St-Malo, Salon du Livre de Paris...), il est également conseiller littéraire des Correspondances de Manosque et éditeur externe pour différentes maisons d’édition.

19h45 Table ronde : Ahmadou Kourouma et Mongo Beti : deux itinéraires d’exil


avec Odile Biyidi, Jean Derive, Ambroise Kom, Véronique Tadjo, Abdourahman A. Waberi
animée par Boniface Mongo-Mboussa


Lectures par Vincent Byrd Lesage, comédien




* Samedi 6 décembre
16h Table ronde : Se reconstruire dans l’exil


avec Souad Belhaddad, Gaston-Paul Effa, Helon Habila, Esther Mujawayo


animée par Nathalie Carré
Agrégée de lettres modernes et titulaire d'un Dulco de Kiswahili obtenu à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), elle a été rédactrice en chef de la revue Notre Librairie, devenue aujourd'hui Cultures Sud, de 2003 à 2006.


18h30Table ronde : Exil, distance … rupture avec le public africain


avec Kangni Alem, Wilfried N’Sondé, Alain Mabanckou, Sami Tchak
animée par Pascal Jourdana


21h00 Spectacle : Niama-Niama : le secret des arbres


par la compagnie La Fabrique des Petites Utopies


Texte et mise en scène de Bruno Thircuir.


Fantaisie poétique librement et joyeusement inspirée de la cosmogonie Dogon du Mali, d’un conte de Tikan au Burkina-Faso, d’une histoire de la Mer des caraïbes, d’une fable malgache, de légendes touaregs, d’un récit de Mataco au Pérou et de milliers d’autres histoires.Cette fable inspirée de contes et légendes du monde entier, s’adresse aux enfants, aux adultes-enfants, aux enfants-oiseaux… Elle raconte avec poésie et mystère pourquoi les hommes marchent depuis la nuit des temps, pourquoi les hommes ont changé de couleurs au fil de leurs interminables voyages.Niama-Niama : le secret des arbres ressemble à notre enfance, cette pièce est légère et pleine d’espoir. Elle nous entraine vers cette certitude que les hommes sont les mêmes êtres étranges et migrateurs qu’ils soient nés à Tombouctou ou à Paris.
Le spectacle sera présenté à l’Atelier du Plateau (Paris 19e) du 10 au 20 décembre à 20h (relâche le 15 décembre)Le texte de Bruno Thircuir, illustré par Clara Chambon, est édité aux éditions Complicités.


Comédiens : Alphonse Atacolodjou, Isabelle Gourgues, Charles Salvy, Malou Vigier Tegenay
Musicien : Moussa Sanou


Scénographie : François Gourgues
Création lumière : André-Paul Venans
Musique : Philippe Kodeko et Moussa Sanou
Costumes : Béatrice Ribault
Son : Eric Biston




* Dimanche 7 décembre
15h Table ronde : Le rêve américain : trois parcours


avec Helon Habila, Alain Mabanckou, Abdourahman A. Waberi


animée par Nathalie Carré


16h30 Projection du film : Dieu a-t-il quitté l’Afrique ?


de Musa Dieng Kala, Québec, 2008, 52’
Août 1999, Bruxelles. Deux adolescents guinéens sont retrouvés morts dans le train d'atterrissage d'un avion en provenance de Conakry. Comme eux, chaque année, des milliers de jeunes Africains risquent leur vie pour fuir ce continent durement affecté par les conflits et par une pauvreté endémique. Bouleversé par ce phénomène en perpétuelle expansion, le réalisateur d'origine sénégalaise Musa Dieng Kala retourne dans le quartier où il a grandi, à Dakar, avec une douloureuse question : Dieu a-t-t-il quitté l'Afrique? La réponse est cinglante. À travers le quotidien de cinq jeunes adultes cherchant à immigrer coûte que coûte en Occident, le cinéaste révèle l'impuissance des individus face à l'indifférence internationale et au désengagement des dirigents d'une société vidée de ses ressources et incapable de répondre à ses besoins. Un film touchant qui clame la nécessité d'une écologie planétaire, où aucun peuple ne serait laissé-pour-compte.


18h Table ronde : Aller-retour ou aller simple


avec Kangni Alem, Kossi Efoui, Esther Mujawayo, Wilfried N’Sondé, Véronique Tadjo
animée par Bernard Magnier Journaliste, il collabore à diverses revues et radios. Il est directeur de la collection « Lettres africaines » aux éditions Actes Sud et concepteur de diverses manifestations littéraires en France et à l’étranger (notamment programmateur du festival « Littératures métisses » et conseiller artistique pour « D’encre et d’exil » en 2004 et 2005). Il anime également des stages de formation sur les littératures d’Afrique, du Maghreb, de la Caraïbe.

20h30 Concert : Muntu Valdo 

 

 

 

Plus de détails sur le site de la BPI, notamment concernant la biographie des invités, et d'autres événements culturels sur cette thématique à noter chez Gangoueus (liens en début de ce billet).

 

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 20:03

Tagguée par Gangoueus sur le thème de la musique.

Les règles:

"Choisir 5 chansons qui vous ressemblent et dire pourquoi. Faire une petite playlist avec les chansons. A la fin mettre "The Song" (une sixième chanson) celle que vous aimez d'amour, que jamais plus vous ne vivrez sans ! Taguer 5 personnes de votre choix."


Difficile de choisir, mes goûts en matière musicale sont aussi éclectiques que pour les livres, et je me sens plus d'affinité avec certaines chansons que d'autres en fonction de mon humeur (je me retrouve comme ça avec des trucs achetés sur un coup de tête, genre Richard Cocciante ou les Gypsy Kings, dans ma CD-thèque...).

Celle avec laquelle je m'identifierais le mieux serait "Music Was My First Love" de John Miles, pour les paroles, la mélodie, etc - comme dirait une amie, on peut être déçu par les études, les amis, les hommes, son travail, etc (en gros tout), mais par la musique, JAMAIS!! lol Et c'est vrai que quand ça ne va pas, rien de tel qu'un petit morceau de musique pour me requinquer (ça me fait d'ailleurs penser à un passage que j'avais beaucoup aimé dans le film "Blindness", où les gens, privés de tout (vue, liberté, etc), retrouvent un moment de paix et de joie en entendant un air musical).


Voici donc ma sélection du moment - dire que ces chansons me ressemblent serait inexact, en tout cas, elles reflètent plus ou moins mes goûts.

En vrac:

Passionnée de musique gospel depuis toujours, je me devais de mentionner Liz McComb, diva du jazz-gospel exceptionnelle pour sa voix, sa pêche, son authenticité ,et dont je suis encore fan aujourd'hui.
Un des rares extraits que j'ai trouvé sur Youtube, une chanson qui me parle beaucoup car elle évoque la liberté: "Song of Liberty"



Son site officiel avec des extraits audio et video qui valent le détour : http://www.lizmccomb.com/
et un medley d'un de ses concerts auxquels j'ai eu la joie d'assister à Paris: Medley live Gaveau



"Kung Fu Fighting" des Foo Fighters reflèterait assez bien ma passion des arts martiaux. D'ailleurs dans notre club, on a un tao sur cette musique qui donne une pêche de ouf (en plus on s'y croit à fond mdrrr).





Colombiafrica, un groupe afro-colombien que l'on m'a fait découvrir récemment et qui me donne une patate (douce) d'enfer! J'aime le métissage des rythmes et des musiques, et ce groove afro-latino me fait danser et voyager en terrain très familier tout en m'amenant des accents d'ailleurs, j'adore!
"Kumina"





Ca, c'est mon petit côté romantique que j'aime à réfuter lol. Il y a une époque, celle-là je l'écoutais en boucle - idéal quand on a le blues et qu'on a envie d'en rajouter une couche. Je trouve cet arrangement musical vraiment très beau, ça me donne des frissons et ça me transcende... ça me transporte loin loin, je ne sais pas où mais loin... (au Japon?)
"Thème principal du Château Ambulant de Miyazaki"





Celle-ci, je suis tombée dessus par hasard récemment et, comme je disais plus haut, moi qui aime le métissage des musiques, ici j'ai été servie - mélange de regaae et de sega mauricien, ça donne du seggae! J'aime beaucoup ce rythme suave et lancinant des îles.
"Si Mé La Lumièr" de Kaya





Enfin, ça, c'est vraiment mon trip en ce moment, le swing, et en particulier le lindy hop, qui se danse sur une musique jazzy-retro et qui revient à la mode depuis quelques années - j'aime beaucoup cette danse cool, décontractée, créative et festive qui a des adeptes dans le monde entier.
J'ai pu assister récemment à des soirées swing à Barcelone et Montréal en faisant à moitié tapisserie, et je me dis qu'à force de persévérance dans mes cours, je pourrai enfin danser comme ça (mais c'est pas gagné):
Lindy Hop à New York (par contre, je n'ai pas le titre de ce morceau...)





Je propose à Daniel Fattore (ça faisait longtemps), Sandrine (boah, un de plus, hein), Cryssilda, Lucile et Géraldine de se dévoiler à travers la musique.

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 14:00

Me voilà entraînée dans la déferlante du "On s'aime et on se bisouille" dans la blogosphère à cause de grâce à Cryssilda et Lucile (Maigret Poweeeeeer!!) qui m'ont fait l'amitié de me remettre le "I love your blog" tag.
 



Un événement qui n'est pas sans me rappeler la fois où j'ai dû mettre ma robe de soirée pour décerner des Weblog Awards. Je reste fidèle aux nominés de cette fois-là et je désigne pour cette fois-ci:


- Nicolas Wild, un auteur de BD que je trouve excellent, plein de dérision, en tout cas, c'était mon impression à travers Kaboul Disco / Tome 1. Son blog le reflète plutôt bien, bon aperçu de son humour également sur son blog précédent.

- The Book Lady's Blog, une libraire américaine désopilante qui nous régale de ses chroniques livresques et de ses états d'âme. Un blog repéré grâce à Karine!

- La vie tout à fait fascinante de Pénélope Bagieu, encore une illustratrice qui m'éclate avec ses histoires soooo girlie.:) Malheureusement, on ne peut plus y laisser de commentaires. Son blog avant déménagement.

- dans la même veine, Les carnets de Zag, sauf que c'est un ga's. :) J'adore la concision de ses billets illustrés qui ne manquent pas de punch et de drôlerie pour autant.

- Nieputtcitron, un blog multilingue orienté sur les livres, dont la qualité des billets m'épate grandement.

- Gangoueus et ses lectures cosmopolites qui sont une grande source d'inspiration pour moi côté littérature africaine.

- and last but not least, le blog de Sandrine Andrieux qui a 3000 tags de retard, donc un de plus ça ne la dérangera pas.:) J'apprécie beaucoup ce mixte de délire et de sérieux sur son blog que je visite régulièrement alors qu'il ne traite que rarement de livres.


... krrr bzzzz brrrzzzz krrrr....
Heiin? Quoi?
Ah! On me dit en régie qu'il y a des règles, dont:

- mettre le logo et les règles sur mon blog
viiii, ça c'est bon! (héhé)
- mettre le lien de la personne qui m'a attribué ce prix
yes, ça j'ai bon aussi! (haha)
- désigner 7 de mes blogs préférés
 vivivi, à peu de choses près on y est...
- les prévenir que je leur ai attribué ce prix
Euuuh... ouais je veux bien - pour certains ça risque d'être assez compliqué, surtout pour jouer le jeu lol.


Voilou pour moi! :)

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 16:31


 
Petit tag amusant repéré chez Karine, l'occasion rêvée (sisi!) pour moi de mettre une photo de ma bib' (enfin, une partie... une partitounette même, je dirais...)... et de me plier au jeu en passant.


Les quatre livres de mon enfance

- Reste avec nous petite soeur de Aili Konttinen
- La petite fille au kimono rouge de Kay Haugaard
Deux romans qui m'ont vraiment marquée enfant. J'en parlais d'ailleurs ICI. Tellement marquée qu'on me les a offerts pour mon anniv' cette année!!!... mdrrrr... et je suis censée les relire bientôt... ahem...

Et sinon, de la Comtesse de Ségur
- Les malheurs de Sophie
- Les mémoires d'un âne



Les quatre écrivains que je relirais encore et encore

Mmmh... difficile car je flashe plus pour les livres que pour les auteurs ET l'ensemble de leurs oeuvres (souvent déçue par un ou deux romans d'un écrivain que je croyais parfait lol - du coup je ne généralise plus trop). Par ailleurs, je ne suis pas très relecture de livres tellement il y en a à découvrir (cf LAL, PAL... LOL)...

Mes valeurs sûres du moment sinon:

- Haruki Murakami
- Matt Ruff
- Philippe Claudel
- Stefano Benni



Les quatre auteurs que je n'acheterai ou n'emprunterai plus

- Nabokov (douloureux souvenir que la lecture de son autobiographie)
- Herman Hesse (pénible parcours en compagnie de Narcisse et Goldmund...)
- Shakespeare (rien... je n'ai rien dit)
- David Brin (aaargh!!!)

En même temps, j'ai appris avec le temps à ne jamais dire jamais... J'aurais pu placer Saul Bellow dans la liste mais voilà... un... euh... ami a récemment réussi à me convaincre d'en lire un qui est actuellement en bonne place dans ma LAL... on m'aurait dit il y a 10 ans que j'en relirais du Saul Bellow, pffffouhahahaha!!!!!!... ben voilà.... (mine penaude).


Les quatre livres que j'apporterais sur une île déserte

Des pavés catégorie classique ou livre-culte que l'on m'a chaudement recommandés (pour certains il y a des années...) mais que je n'ai jamais eu le temps ou le courage de lire jusqu'à présent.

- Le Décaméron de Boccace
- Le temps où nous chantions de Richard Powers
- Le quatuor d'Alexandrie de Lawrence Durrell

- Et puis pour la détente, parce que ça m'a l'air quand même de donner mal à la tête tout ça, les "X" tomes de La tour sombre de Stephen King (réuni en un seul volume bien sûr - sinon la douane de l'île déserte me laissera jamais passer...)


Les quatre premiers livres de ma LAL

Ha ha ha ça change tout le temps, ça se trouve dans une heure ce petit listing sera obsolète tellement je note de titres...

- Chronique des jours à venir de Ronald Wright (vais me le procurer en VO lors de mon prochain voyage là)
- Le nègre Potemkine de Blaise N'Djehoya (l'ai déjà repéré à la bib' - j'attends de pouvoir mettre la main dessus)
- Hotel Africa de Park Hee-Jung (après avoir longuement résisté, je me rends enfin - statut PAL sous peu)
- Ketchup de Xavier Gual (le tout dernier noté en librairie)


Les 4X4 derniers mots d'un de mes livres préférés

Problème - je viens de me rendre compte que mes livres préférés étaient absents de ma bib'... Comme j'ai tendance à les prêter pour les faire découvrir...et comme on ne les lit pas... et comme on ne me les rend pas...
Joker!


Voilou! Comme ce tag circule depuis quelque temps a priori, et que je ne sais pas du coup qui s'y est collé ou non, je le laisse voguer dans la blogosphère à la portée de qui veut s'y coller...

Partager cet article
Repost0
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 16:03




Une idée de tag comme ça, peut-être a-t-elle déjà été exploitée... ce qui est drôle en tout cas, c'est que j'ai moi-même du mal à répondre à mes propres questions... lol
Pour un peu je mettrais juste les questions et laisserais qui veut y répondre y répondre...


1. La couverture la plus embarrassante que vous ayez affichée en public?

Celle d'un manga (à l'époque où j'étais en pleine découverte des mangas) plutôt orienté adulescent (mâle), sur un djeun's voyouteux qui se retrouve prof de collège malgré lui et qui reluque ses élèves (femelle) à tous les coins de recoins de coins. Bon, ça collait mal à mon image de jeune femme sérieuse limite intello que j'aime afficher en public, donc assez dur à assumer, surtout que ce manga m'emballait franchement!

La coupable couverture:




2. Lecture la plus embarrassante en public

Missionnaire de Joann Sfar quand je suis tombée de manière complètement inattendue sur une planche érotico-porno de Frédéric Boilet. C'était dans le métro et j'ai dû vite tourner la page pour pas que mes voisins aient le temps de voir quoi que ce soit, et c'était bien embêtant parce que du coup je ne comprenais pas les pages suivantes.


3. Un livre qui vous a attiré en librairie et que vous avez feuilleté en essayant veinement d'en cacher le titre ou le contenu

Je ne sais plus lequel de Frédéric Boilet, ils sont un peu tous de la même trempe n'est-ce pas, donc comme pour la question 2, planquage de rigueur lorsque je tombais sur certains dessins pour ne pas passer pour une obsédée lubrique.


4. Votre achat le plus embarrassant en caisse

Comment chier dans les bois, trouvé par hasard chez Nature et Découvertes - embarrassant oui, en même temps ils le mettaient bien en vente, hein, donc...
Un cadeau que je voulais faire, au passage (oui, c'est toujours un cadeau quand c'est comme ça mdrrrr).


5. Cadeau le plus embarrassant que vous ayez fait

J'ai un problème avec mon cou de Nora Ephron, un cadeau d'anniversaire à prendre avec humour. :)) J'avais peur que ça ne passe pas lol.


6. Le livre que vous avez acheté par erreur et qui vous a embarrassé

The Fates de Tino Georgiou que je croyais être un roman historique et qui s'est révélé être une pathétique romance harlequinesque (enfin... pathétique... je ne l'ai même pas lu au final en fait).
Embarrassée parce que j'avais claironné partout que j'avais trouvé un supeeerbe pavé historique dans la même lignée que Les piliers de la terre de Ken Follett, et... euuuh... ben pas du tout en fait.... carrément même pas...


7. Un souvenir de lecture de jeunesse (adolescence) qui vous a fait passé de chouettes moments et qui vous embarrasse quand vous en faites mention

La collection Haute tension chez Hachette, dans la série Sweet dreams et Spectres, avec des titres tels Soeurs rivalesPuissance occulte, (mdrrr quand j'y repense, surtout que j'ai l'impression d'être la seule à avoir trippé sur ces livres - à les connaître même...).


8. Demande d'information la plus embarrassante en librairie

Mmmh... aucune quand j'y pense bien (sisi) (sisi!!) (mais siiii!).


Bon ben finalement j'ai réussi à répondre à toutes mes questions, alors je vais me permettre de tagguer Cryssilda, Sandrine, Clarinette, Lucile, Karine et... Daniel Fattore!

Partager cet article
Repost0

LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier