Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 13:10

monsieur-kraus.gif

 

 

MONSIEUR KRAUS ET LA POLITIQUE

 

                       traduit du portugais par Dominique Nédellec

 

 

Normalement je ne m'arrête jamais lorsque je vois le mot politique comme ça en titre, car la politique et moi, on s'entend mal, mais allez savoir pourquoi, au détour d'une bib', je suis tout de même attirée par ce livre, et la 4è de couv' me séduit d'emblée.

Je pressens de l'humour, de l'absurde, et des réflexions intelligentes sur un sujet fâcheux, le récit est court, aéré, allons-y!

 

Le livre commence ainsi:

 

Comme le village d'Astérix: "o bairro", un lieu où l'on tente de résister à l'entrée de la barbarie."

 

Puis commencent assez rapidement les chroniques de Monsieur Kraus qui introduit son sujet ainsi:

"la seule façon objective de commenter la vie politique, c'était d'en faire la satire."

 

La couleur est annoncée, l'idée me plaît, c'est parti!

 

Tout le long, Monsieur Kraus imagine la vie d'un Chef d'Etat et ses conseillers, l'humour est mordant, les chroniques pleine d'ironie, c'est jubilatoire.

Les extraits ci-dessous en diront plus long que tout commentaire que je pourrais rajouter:

 

Une après-midi dans la vie du Chef

"Lui qui, avant d'être Chef, n'avait jamais, mais absolument jamais, pensé au peuple! Voilà qu'à présent toutes ses pensées étaient absorbées par lui, par le peuple (dont il ignorait tout).

- Ça s'apprend, murmura-t-il. C'est comme une nouvelle technique de saut en hauteur, ça s'apprend."

 

"L'un des Assesseurs prenait des notes, tandis que l'autre restait bouche bée, stupéfait. Parfois, ils échangeaient leurs rôles."

 

Décisions légales, et autres

"Survint alors le législateur, tout excité: il avait trouvé une formulation pour un décret qui semblait atteindre l'objectif: faire une loi qui ne lésa personne.

- Et quelle est cette formulation, cher législateur?

- Elle est très simple. La voilà.

Et il lut:

- "Cette loi décide que cette loi ne décide rien."

- Mais c'est une loi, ça?

- Si cette phrase - car dans le fond, Chef, les lois sont des phrases -, si cette phrase est publiée dans le cadre d'un décret de loi, elle devient un décret-loi.

- "Cette loi décide que cette loi ne décide rien", murmura le Chef pour lui-même, comme on se répète un vers qui fascine."

 

On comprendra que je n'ai pu qu'être pliée à la lecture de ce livre! J'adore le style et l'humour de cet auteur. Il vise juste dans ses réflexions, précisément là où ça gratte, et la dérision qui accompagne ses observations est un régal. Très très heureuse découverte donc côté littérature portugaise.

Si j'ai bien compris, il existe toute une série de petits livres comme celui-ci autour de personnages liés à un concept précis, qui peuplent "o barrio". Entre autres, je suis particulièrement tentée par Monsieur Valéry et la logique.

 

 

L'auteur

Gonçalo M. Tavares, né en 1970, est l'un des écrivains les plus importants de la littérature portugaise contemporaine. Monsieur Kraus fait partie de l'ensemble 0 Bairro, quartier peuplé de personnages portant des noms d'artistes célèbres, dont on pénètre le quotidien par le biais de courtes saynètes. Y flaner nous mène chez Monsieur Valéry qui fait des bonds pour se grandir, Monsieur Calvino qui enferme le néant dans un ballon (tous deux publiés aux éd. Viviane Hamy), puis chez Madame Woolf, Monsieur Duchamp, Madame Pina Bausch, Monsieur Breton... Pour l'auteur, le Bairro constitue "un lieu où l'on tente de résister à l'entrée de la barbarie".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans NOUVELLES - ROMANS COURTS
commenter cet article

commentaires

Cryssilda 27/10/2010 10:19



Ok je vais tenter si je le trouve :)



A_girl_from_earth 27/10/2010 22:38



Ok, tu me diras. J'en ai repéré deux autres en bib', j'essaierai de les lire pour la semaine portugaise.:)



Géraldine 13/08/2010 22:50



Pas plus tentée que cela, tu t'en doutais !



A_girl_from_earth 14/08/2010 00:22



Yep!



keisha 11/08/2010 09:08



Bon, tu as mis la main sur une pépite on dirait... Merci des passages...


Mais ma bibli ne l'a pas. Soit.



A_girl_from_earth 11/08/2010 12:23



Oui, très bonne découverte côté littérature portugaise! Je trouve ça assez original cette idée de "o barrio" qui permet à l'auteur de philosopher avec humour sur des concepts divers.



LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier