Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 22:41



LAS PIADOSAS

( LA VILLA DES MYSTÈRES )

                      traduit de l'espagnol (Argentine) par Claude Bleton

En quelques mots:
Été 1816 aux abords du lac Léman. La villa Diodati accueille des personnages assez inattendus dans le cadre d'un roman, et pour cause, il s'agit des illustres (et moins illustres): Lord Byron, Percy et Mary Shelley, Claire Clairmont et John William Polidori. Ce dernier, secrétaire de Lord Byron, est rongé par l'ambition littéraire et l'envie de surpasser son maître. Une lettre, suivie de quelques autres, provenant d'une certaine Annette Legrand, va changer le cours de son existence de manière tout à fait imprévisible.

Roman absolument étonnant, La villa des mystères est un récit hautement original, baigné d'une douce ironie, oscillant entre fantastique et érotique (âmes sensibles s'abstenir, c'est particulièrement cru et assez déconcertant mais sans vulgarité - très sensuel, disons), qui soulève des réflexions sur le thème de la paternité littéraire.

Très inspiré ici, l'auteur, Federico Andahazi, fait de la villa Diodati - qui, au passage, a réellement reçu nos protagonistes lors de l'été 1816, et vu naître les prémisses du célèbre roman de Mary Shelley - le théâtre d'événements faisant écho aux romans gothiques, et élabore une théorie personnelle et audacieuse sur la genèse des romans sur les vampires et du Frankenstein de Mary Shelley. Sur ce dernier point, j'ai un doute par rapport à ce qu'il faut comprendre... Qu'elle était un homme?

Style savoureux, roman superbement écrit (et/ou traduit), l'auteur retranscrit avec un réalisme saisissant les événements de ce récit, on s'identifie à des situations sans les avoir forcément vécues, on se délecte de chaque phrase, les lettres d'Annette Legrand m'ont particulièrement enchantée (malgré les quelques images parfois peu ragoûtantes qu'elle évoque tout le long). J'ai beaucoup aimé aussi le portrait du docteur Polidori, être aigri, envieux, orgueilleux, jaloux, formidablement bien dépeint par l'auteur.

La Villa des mystères est un roman qui porte bien son nom. Tout le long, on se pose des questions sur ce qui se passe, et surtout, sur la façon dont va se dénouer l'histoire. On croit savoir mais...
J'ai adoré la fin qui m'a arraché un grand sourire, genre, trop fort cet auteur!

Roman court mais fascinant, bien que j'ai été quelque peu dubitative au début, notamment lors de l'entrée en scène d'Annette Legrand qui m'avait paru alors trop convenue, un peu facile... mais c'était sans savoir ce qui allait suivre...

A noter que ce livre existe en version poche dans la collection Folio SF, ce qui m'a grandement étonnée car je ne catégoriserais pas ce livre SF du tout... fantastique oui, sûrement... au même titre que Frankenstein, par exemple.


Repéré sur le blog de Nico (un grand merci pour en avoir parlé, ce livre est une très belle découverte que je digère encore et qui donne envie de se plonger dans les autres oeuvres de l'auteur).


L'auteur
Federico Andahazi est né en 1963 à Buenos Aires où il exerce aujourd'hui le métier de psychiatre parallèlement à sa carrière d'écrivain. La Villa des mystères est son deuxième roman.

Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans NOUVELLES - ROMANS COURTS
commenter cet article

commentaires

tif 17/12/2009 14:53


Oh ca m'a 'air tout a fait interessant! ton billet me donne envie de le lire tout de suite!!Et je crois bien que je n'ai jamais lu de livres espagnols... En plus, j'adore les livres qui ont
une bonne fin!


A_girl_from_earth 19/12/2009 21:13


C'est un livre qui mérite d'être découvert à mon sens, l'auteur me parait vraiment intéressant, cela dit, la thématique ici pourra en dérouter certains, je préfère le dire! Ah, et la fin, oui, surprenante et mémorable!:)


Marie 01/12/2009 09:25


Voilà un roman qui me semble parfait pour moi ! Je note ce titre mais plutôt pour 2010 car ma pal crie pitié pour cette fin d'année !  


A_girl_from_earth 01/12/2009 22:53


C'est un roman court qui se lit relativement vite mais oui, j'imagine bien que d'ici la fin de l'année, ça risque d'être dur à caser!:) Décembre n'existe pas dans mon programme lecture, je suis
déjà passée à 2010 et mes défis en cours, je laisse tomber!


Daniel Fattore 26/11/2009 08:18



Les éditions EHO touchent à des choses assez diverses, y compris des textes de Jean d'Ormesson, père d'Héloïse. Pour cette rentrée, on trouve entre autres une traduction des mémoires de Carla del
Ponte, ex-procureure au Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, actuellement ambassadrice de Suisse au Brésil si je ne m'abuse. L'ouvrage avait fait des remous à l'époque de sa
publication en italien: pour des raisons d'incompatibilité avec ses emplois principaux, Carla del Ponte n'a pas été autorisée par son employeur (l'Etat suisse) à assurer la promotion du livre.



A_girl_from_earth 26/11/2009 18:12


J'y regarderai de plus près, merci encore pour ces infos.


Daniel Fattore 25/11/2009 22:12


Intérestingue!

L'homme avait par ailleurs écrit un roman plutôt efficace sur le suaire de Turin, publié chez Héloïse d'Ormesson. C'est par ce livre que j'ai découvert ce que faisait cet éditeur, et je constate
que c'est du bon; je le garde donc toujours dans le collimateur lorsqu'il faut choisir un livre.


A_girl_from_earth 26/11/2009 02:17


Aaah? Je note ce livre dont tu parles. Si la sélection éditoriale de cette maison d'édition se focalise sur des auteurs de l'acabit de Federico Andahazi, je pourrais bien y adhérer aussi! Merci
pour cette info!


Géraldine 25/11/2009 10:10


Absolument et je n'ai jamais imaginé que ce monstre était issu du cerveau d'une femme !!!


A_girl_from_earth 26/11/2009 02:05


C'est fascinant quand on y pense hein? Une femme de cette époque en plus!


Géraldine 24/11/2009 23:25



Je dois être inculte car je ne connais aucun des illustres personnages cités dans ce billet... Tout juste de nom pour Lord Byron mais rien de plus...



A_girl_from_earth 25/11/2009 00:32


C'est pour ça que j'ai rajouté "moins illustres" pour les deux derniers car j'avoue que leurs noms m'étaient franchement inconnus. Par contre, Mary Shelley, la mère de Frankenstein, tu devais connaître aussi quand même, non? Remarque, peut-être pas, on associe rarement ce monstre à son auteur... c'est
Frankenstein point, comme s'il était sorti du néant.:)


Calliope 23/11/2009 14:11


Au début je ne pensais pas que c'était un roman vu que les personnages ont vraiment existé mais depuis j'ai compris que c'était romancé et ton billet ajoute encore à mon désir de l'acquérir !


A_girl_from_earth 23/11/2009 22:49


Moi je pensais que tout était imaginé par l'auteur en dehors des personnages qui ont vraiment existé, mais c'est après quelques recherches sur le net que j'ai découvert qu'ils s'étaient tous
véritablement retrouvés dans cette Villa Diodati l'été 1816 et que Mary Shelley y a écrit les premières pages de Frankenstein. C'est autour de ces faits que l'auteur a brodé son histoire
et imaginé les événements de La villa des mystères, et il a été bien inspiré!


zarline 23/11/2009 12:05


Un livre que je n'aurais jamais choisi de moi-même, mais pourquoi pas.


A_girl_from_earth 23/11/2009 12:49


Le titre m'avait tout de suite attirée, ainsi que la couverture de Folio SF (différente de celle que j'ai affichée des éditions Métailié), moins le thème peut-être dont je n'avais pas saisi toute
l'ampleur, c'est le mot "original" qui m'avait décidée, et je ne regrette pas cette découverte!
On peut éprouver quelques malaises peut-être à la lecture de ce récit, surtout au début, mais c'est la thématique du monstre qui veut ça je pense, et j'ai trouvé que l'auteur l'exploitait avec
beaucoup de malice.


Pauline 23/11/2009 09:36


mmm!
Intéressant du coup^^
Un billet qui donne bien envie!


A_girl_from_earth 23/11/2009 12:42


J'ai découvert ce livre par hasard en fouinant de blog en blog et je trouve qu'il vaut vraiment le détour pour son originalité. J'aurais trouvé dommage de passer à côté. (j'en rajoute encore une
couche?).
Attention, je ne crie pas au génial mais j'ai le sentiment d'avoir vécu là une expérience de lecture différente et surprenante qui va me marquer longtemps je pense.


LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier