Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 13:18



HEADBANGER

( DEJANTE )


Un titre (français) irrésistible (pour moi), un titre (anglais) non moins intrigant, une chronique ultra-enthousiaste chez Keisha, forcément, quand elle en a parlé, je n'avais plus qu'une seule idée en tête, trouver coûte que coûte les romans de cet écrivain irlandais, Hugo Hamilton! Bon, ça ne m'a pas coûté grand chose, j'ai eu la chance de le trouver en anglais à la bib' et il n'a pas fallu longtemps pour que je m'embarque dans ce polar irlandais (hors défi! ) à la découverte de ce personnage un peu spécial, le Garda (gardien de la paix en Irlande) Pat Coyne.

Bon, paraît que j'avais été prévenue que dans ce roman, ce n'est pas l'intrigue qui compte, mais je n'avais pas saisi à quel point ça ne comptait (presque) pas!

Parce que voilà, je commence ce livre, je rentre tout de suite dedans, séduite dès les premières pages par le style de l'auteur et la façon dont il dresse le portrait de son personnage, ce fameux Pat Coyne, une sorte de Zorro qui a une image très précise du monde tel qu'il devrait être selon ses principes, des principes tout à fait louables de justicier élevé au biberon de la droiture extrême, un Robocop qui a l'oeil sur la moindre feuille de travers sur un arbre, un exemple dans sa confrérie, voire même pour l'humanité, serait-on tenter de penser, seulement voilà, à trop vouloir bien faire, il en devient une menace pour son entourage et lui-même!

Car oui, c'est un flic droit et rigoureux mais difficilement contrôlable quand il a décidé d'appliquer sa justice. Contrarié par un quotidien banal et routinier, notre homme, borné et obtus, saisit toute occasion de mettre le monde sur le droit chemin, et même si son supérieur hiérarchique le met à l'écart des affaires les plus délicates car ses réactions imprévisibles et un poil exagérées servent difficilement leur cause,  quand Coyne décide d'appliquer la "justice de Coyne" et qu'il a décidé que le monde allait voir ce qu'il allait voir, rien ne peut l'arrêter et on tremble de là où on le lit, non pas pour ses ennemis mais pour lui.

Coyne est un comique malgré lui, on se moque un peu de lui (comme sa femme d'ailleurs) et en même temps on compatit à ses frustrations. Ses rêves d'héroïsme et leurs conséquences sont désopilants, on s'attache vraiment à ce personnage un peu particulier, seulement voilà, à la moitié du livre (qui n'est pas très épais au passage) (bon point)!, j'étais toujours en attente désespérée d'action!!! Je me demandais s'il allait se passer quelque chose d'un peu palpitant ou si l'auteur allait continuer à nous faire le portrait psychologique de son personnage, des fois qu'on n'aurait toujours pas assimilé à qui l'on avait affaire.

C'est mon seul bémol par rapport à ce polar car même si l'on se régale de ce personnage un peu spécial, côté polar et intrigue, on est un peu en reste, non pas qu'il n'y ait pas d'intrigue policière mais elle n'est pas centrale, et quand on lit ce qu'on croit être un polar classique, on est un peu en attente tout le long de la lecture. J'ai bien aimé la fin cela dit, un peu n'importe quoi mais en cohérence totale avec ce personnage un peu barge!

Pour la petite anecdote de lecture, j'ai découvert que "eejit", c'était "idiot" pour les Irlandais (c'est vrai que phonétiquement...).


L'auteur
Hugo Hamilton: découvert fin 2004 avec Sang impur (Prix Femina/Etranger; élu par la rédaction de LIRE parmi "les 20 meilleurs livres de l'année"), il est considéré dans son pays comme le maître absolu du polar à l'irlandaise: noir, très noir.


Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans THRILLERS - POLICIERS
commenter cet article

commentaires

Géraldine 23/07/2009 23:51

Je ne veux pas d'intrigue policière qui ne soit pas centrale !!! veux du vrai polar (cf mon billet de demain !!!)

A_girl_from_earth 24/07/2009 01:26


Oui, je crois que ce ne sera pas trop ton genre de polar celui-là, quoique ça m'aurait amusée de lire ton billet sur cette lecture! (enfin ça se trouve tu aimerais, à vrai dire là je suis la seule à avoir eu ce petit bémol et les vrais amateurs de vrais
polars plébiscitent cette série)


Pauline 19/07/2009 20:03

Interesting!Je note.Et si en plus on apprend des choses...En tout cas, tu sais très bien nous faire partager ton goût pour toutes sortes d'histoires et nous donner envie de lire encore et encore, ton blog est une grande source d'inspiration en ce qui me concerne ^^A+Pauline

A_girl_from_earth 19/07/2009 23:46


C'est un livre, ou plutôt une série - puisque a priori la suite est dans la même veine - qui est plus un prétexte à dessiner l'Irlande et les moeurs de ses habitants, dont un personnage en
particulier (!), qu'à développer une intrigue policière renversante, donc effectivement, c'est culturellement très instructif et dépaysant.

Merci pour tes compliments , ravie que tu y trouves des idées de lecture inspirantes! Je te ferais dire que depuis que
je te connais via blog, ma LAL a bien augmenté aussi!


keisha 19/07/2009 14:16

Pff! T'as vu l'efficacité Google reader? Prems encore une fois!Tu as oublié de parler de l'excellent style de l'auteur! Vrai qu'il n'y a pas vraiment d'histoire...Euh je ne sais pas si tu as lu Triste flic, encore moins d'histoire mais des pages géniales sur les pubs irlandais et le repas de chacun de ses personnages. Je crois bien que je le préfère à Déjanté, c'est dire. Mais je disais que l'histoire policière tient sur un ticket de métro!Attends un peu si tu veux, mais lis le! STP, pense que pendant un mois je ne te tenterai pas...

A_girl_from_earth 19/07/2009 23:14


Non c'est vrai je n'ai pas été lyrique sur son style bien que j'ai souligné quand même qu'il m'avait séduite, et ce dès les premières pages - à tel point d'ailleurs qu'avant que je n'atteigne le
milieu du livre (alors que j'espérais encore de l'action ), j'ai fait lire les premières pages à une amie grande lectrice
(mais sans blog) pour la convaincre que je tenais là un bon cru!

Pas lu Triste flic encore mais maintenant que je suis familiarisée avec le concept de cette série et que je sais clairement que je ne dois pas m'attendre à une histoire classique type
polar, je peux le lire sans risquer la surprise surprenante de l'"absence" d'histoire. Non c'est vrai, une fois qu'on sait
que c'est le principe même de cette série, il n'y a plus de problème!


LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier