Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 13:12



CA SENT LA COUPE

Autant j'avais été complètement enchantée, séduite, quasi coupdecoeurisée par Echecs amoureux et autres niaiseries du même auteur, Matthieu Simard, malgré un thème qui est loin d'être ma tasse de thé à la base (les niaiseries en amour), autant là mon pressentiment rapport au thème sous-jacent ici, le hockey, s'est fatidiquement vérifié: moins enthousiasmée donc (mais j'ai quand même dévoré le roman en un jour! ).

La saison de hockey commence, on est en octobre 2003, et notre narrateur, accro de ce sport comme la plupart de ses compatriotes, va, pendant 93 chapitres, soit un par match, tenir un journal, dans lequel, heureusement pour les moins accros, il parle moins de hockey que de sa vie avec sa blonde, ses chums et autres éléments du quotidien qui démontrent qu'il y a une vie après la télé et les matchs de hockey.
C'est le goufre culturel donc qui m'a quelque peu distancié de ce roman, car il est vrai que si ç'avait été du foot, je n'aurais certainement pas été plus emballée, mais au moins j'aurais pu suivre les références aux joueurs et commentateurs sportifs (genre, ça m'aurait intéressée de suivre ça... )

Fermons la parenthèse sur ce détail qui ne pèse pas si lourd que ça dans ce roman puisque comme je le disais plus haut, il y est plus question d'histoires de coeur, de cul et d'amitié, que de hockey, et les deux thématiques tambouillées nous offrent un beau voyage culturel au sein des moeurs de la jeunesse québécoise (celle de la trentaine tout juste atteinte).

En fin observateur du comportement de ses contemporains, Matthieu Simard nous régale encore une fois de ses réflexions pertinentes, parfois caustiques, parfois tendres, sur les relations humaines, dans un style direct et spontané servi par une écriture imagée et pleine d'humour qui m'a mis la banane tout au long de ma lecture.

"Pauvre soeur. Ca n'a rien à voir avec nos parents, et tout à voir avec son besoin de se frotter à de la testostérone imbécile, pour ensuite pleurer parce que la testostérone est partie sans laisser son numéro d'ADN."

Ah! Et puis bien sûr, j'ai adoré retrouver ce parler québécois et toutes ces expressions typiques dont je suis une vraie adepte.


Egalement commenté par Karine :)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Karine:) 24/04/2009 23:05

Beaucoup aimé!  En fait, le hockey, j'ai grandi là-dedans alors disons que cette saison-là, je m'en souviens... et les allusions, je les comprends pas mal toutes!  Et le style de Matthieu Simard, j'aime beaucoup!

A_girl_from_earth 25/04/2009 19:54


C'est sûr que tu avais les bagages nécessaires par rapport à moi pour bien apprécier ce livre. J'ai regretté ça. Enfin ça n'empêche que j'ai passé un bon moment de lecture, j'aime beaucoup aussi le
style de Matthieu Simard!


Géraldine 19/04/2009 17:08

Légèrement ambigue : "moins emballée mais j'ai finit en une journée !!"Remarque, moi aussi,un livre qui à priori parle pas mal de hockey ne me tenterait pas trop !

A_girl_from_earth 19/04/2009 20:26


Oui disons que ça reste un bon livre dans le genre divertissant et j'adhère vraiment au style de l'auteur, son humour, etc, donc malgré les quelques paragraphes sur le hockey, j'ai dévoré le livre
(pas trop long à lire en plus). Mais je reste quand même moins enthousiaste qu'avec Echecs amoureux et autres niaiseries.


Florinette 16/04/2009 09:36

J'aime bien l'histoire, mais s'il y a trop d'expressions québécoises je ne suis pas sûre de bien tout comprendre...bonne journée ! :-)

A_girl_from_earth 16/04/2009 22:41


Franchement ça ne perturbe pas la compréhension du récit (j'ai beaucoup plus été perdue par la partie "hockey"), ça reste
du français complètement identifiable, les particularités québécoises colorent juste le texte d'une fraîcheur qui dépayse mais sans qu'on y perde nos repères (sauf pour la partie "hockey" - bon, bien sûr je parle pour moi).


LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier