Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 13:09



DEATH JOKE - TOMES 1 A 3


Hé oui, je suis en train de traverser une telle phase d'envie de trèèès léger côté lecture que je n'ai pas pu résister à l'appel de cette parodie gravissimement grotesque de Death Note! Faut dire que j'avais été totalement emballée par cette série et que prolonger le plaisir de cette lecture - même à travers des clones sévèrement défigurés des personnages et une histoire complètement détournée - me titillait depuis que j'avais repéré cette parodie.

Autant le dire tout de suite, c'est du Grand-n'importe-quoi, mais du grand-n'importe-quoi assumé par leurs auteurs, Kaito Amano (scénariste) et Hiro Sakano (dessinateur), ç'a en est désopilant par moment, on sent en tout cas que nos mangakas se sont bien amusés en cours d'écriture.

Le tome 3 s'ouvre sur cette note de l'auteur:
"Toujours là? Vous êtes courageux dites donc! Parce que moi, les conneries de Puduk & Co, j'en ai marre, mais marre! Ils font n'importe quoi, n'importe comment, et ils le font même pas bien! Lisez donc ce tome 3 si vous me croyez pas, c'est encore pire que d'habitude!"

Et c'est tellement vrai en plus qu'on ne peut s'empêcher d'en rire!

La trame, dans les grandes lignes, est la suivante, et ne peut s'apprécier que si on a lu les Death Note:
"Grâce au Death Book, Larv entreprend de purger le monde des émissions télé débiles en transformant en animaux leurs présentateurs. Tout le monde commence à s'interroger sur la nature de ces crimes. C'est le conseil des héros, dans le monde des mangas, qui se voit confier la lourde tâche de retrouver le criminel.
Q est un super détective un peu particulier, un invétéré rêveur sous acide, toujours oscillant entre la réalité et un monde onirique qu'il se crée à coup de doses de produits rarement légaux. Il se met en quête du mystérieux transformeur d'animateurs à la demande du conseil des héros"

Et là, un peu à la façon des "Scary Movie" parodiant au départ les "Scream" et, en passant, quelques autres grands blockbusters, Death Joke s'en prend à quelques classiques du manga en faisant intervenir différents personnages tels les Chevaliers du Zodiaque, les soeurs de Cat's Eye, Naruto, Tortue Géniale de Dragon Ball, et plein d'autres encore.
C'est aussi fin qu'un "Scary Movie" d'ailleurs, comprendre, pas très subtil et assez lourd parfois, mais il y a tout de même quelques bonnes surprises, notamment le Death Book pour les nuls, l'apparition des Fantastic Four, et même de Dupont et Dupond qui détonnent dans un manga!

Quant à la parodie de Death Note en lui-même, il y a du bon comme du moins bon, et parfois même du mauvais, mais dans l'ensemble, les auteurs s'en sortent pas mal.
Il y a un passage où j'étais particulièrement pliée de rire, c'est lorsque Q révèle à Larv qu'il est Q et qu'il sait que Larv est Kiri. Les deux se mettent alors à cogiter fort sur les conséquences de cette révélation:

"Q: Il a semblé décontenancé quand je lui ai dit qui j'étais... C'est peut-être une preuve... Mais en même temps si son père lui a dit qui est Q, il a peut-être juste été surpris.
Larv: Bordel, c'est qui ce dingue. Mon hypothèse était bonne, c'est vraiment Q. Je pensais vraiment que c'était un looser... Enfin il n'a pas de preuves contre moi.
Q (fumée qui sort des oreilles): Mais dans ce cas pourquoi aurait-il menti en disant qu'il ne connaissait pas Q? Peut-être un indice? Ou pas? Je sais plus... C'était quoi l'idée déjà?
Larv (fumée et bave aux lèvres, yeux de shooté): Encore que... S'il se dévoile directement, c'est peut-être qu'il sait... Ou alors il croit savoir? Ou alors il sait rien mais il voudrait bien savoir... Mince, c'était quoi le raisonnement au début?"


Je n'en pouvais plus de rire! C'est vrai que c'était particulièrement prise de tête cet aspect de l'histoire où on ne savait plus qui savait quoi et ce que les personnages pouvaient conclure d'un comportement, d'une révélation...
Les auteurs se sont particulièrement lâché sur Q (alias L dans la série originale) dont les particularités - sa manie des pourcentages, pour ne citer qu'un exemple - en font un personnage propice à la dérision


Bref, pas indispensable mais si on a bien aimé la série originale, sa parodie peut assurer un bon moment de détente grâce à quelques bonnes trouvailles.

Cette série se présente comme la première saison en trois tomes. Je ne sais pas s'il y aura une suite mais cet aperçu m'a quand même largement suffi!

Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans MANGA - MANHWA - MANHUA
commenter cet article

commentaires

LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier