Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 11:38



JE SUIS UNE VIEILLE COCO !

                      traduit du roumain par Laure Hinckel


Présentation de l'éditeur
"La Roumanie profonde peut être amusante, irrationnelle et fascinante. Imaginez-vous seulement la situation suivante : nous sommes en pleine dictature, on fait la queue pour tout, de l'huile et du papier toilette au pain et aux postes de TV ; Ceaucescu, le Génie des Carpates, conçoit des plans pharaoniques et la police politique est aux aguets. Eh bien, savez-vous ce que font les gens comme vous et moi ? Ils inventent des blagues sur Ceasescu et ils rient... Cela ne les empêche pas, à la suite d'une miraculeuse révolte populaire, de jouir de l'exécution du dictateur le jour de Noël. Et cela ne les empêche pas non plus, peu de temps après l'exécution, de tomber dans la nostalgie et de regretter le communisme et Ceaucescu, comme c'est le cas d'Emilia Apostaoe, la sympathique et énergique héroïne de ce roman. Comme je disais, la Roumanie profonde peut être ridicule, stupide et intéressante. Ou bien je disais autre chose ?" Dan Lungu


L'auteur
Né en 1969 à Botosani, en Roumanie, Dan Lungu est maître de conférences de sociologie. Il a reçu de nombreux prix, tant en Roumanie qu'en Allemagne et en France. Ses romans sont traduits en Italie, en Allemagne, en France, en Grande-Bretagne et en Hongrie.



C'est le titre qui avait attiré mon attention la première fois que je suis tombée dessus à la bib' il y a plusieurs mois.
Un titre qui annonce le ton du récit, un rien familier et railleur, un poil rentre-dedans, adopté par notre personnage principal, Emilia Apostaoe, alias Mica, qui a ce franc-parler punchy qui gagne immédiatement la sympathie du lecteur.

Cherchant ses repères dans cette période de transition vers la démocratie que traverse la Roumanie après la chute de Ceaucescu, Mica se remémore avec nostalgie l'époque du communisme où la vie lui semblait plus heureuse malgré tout. Pas d'ordre chronologique dans ses souvenirs vivaces et loquaces, ils arrivent comme ils viennent et illustrent une époque marquée par une dictature répressive où la majorité de la population subit les failles et les injustices du système, et d'autres, comme Mica, s'en sortent avec la chance de l'innocent inconscient des enjeux qui menacent sa liberté.

Se focalisant sur l'expérience des gens de campagne et de village, Dan Lungu dresse un portrait plus amusant que triste des générations chamboulées par l'avant et l'après révolution roumaine avec un sens de la dérision qui, sans occulter la tragédie de toute une époque, laisse à penser que les Roumains savent et aiment rire malgré les épreuves.

J'ai bien aimé le personnage de Mica, campagnarde aspirant à devenir citadine, dotée d'une certaine candeur, tour à tour drôle, touchante et désespérante dans ses réflexions. Une sacrée bonne femme entourée par toute une galerie de personnages hauts en couleur!


Egalement commenté par Daniel Fattore.


Lu dans le cadre du défi    auquel participe également la traductrice de ce roman, Laure Hinckel !
(DAL - 8 / reste 06 )

Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans ROMANS DIVERS
commenter cet article

commentaires

Daniel Fattore 08/11/2009 14:26


Je suis en train de le lire... et c'est savoureux! Quand je pense que je l'ai reposé après une première tentative, il y a quelques mois de cela... C'est du tout bon, en fait! Et la traduction est
délicieuse. Le billet sur mon blog est pour bientôt - affaire à suivre donc!


A_girl_from_earth 08/11/2009 21:40


Belle surprise aussi pour moi, ravie que cette lecture t'enthousiasme!
Hâte de te lire à ce sujet!


Daniel Fattore 07/04/2009 13:42

Un truc qui traîne depuis un moment sur ma PAL, et j'ai eu un contact avec Mme Hinckel - je sens qu'il va remonter illico la file d'attente - dans la mesure du possible. Merci de cet avis!

A_girl_from_earth 07/04/2009 21:52


Ravie que ce billet t'inspire, je guette et attends ton avis avec impatience!


Géraldine 03/04/2009 12:18

Ce bouquin m'attire, parce qu'il semble traiter avec humour une période assez noire de l'histoire, la rendant sans doute plus facile à lire pour le lecteur. On peut parfois bien plus marquer les esprits et passer des messages important avec un brin d'humour.Ca a du te faire drôle de lire un livre traduit par Laure, maintenant que nous la connaissons en chaire et en os !

A_girl_from_earth 04/04/2009 21:27


C'est très exactement ça et c'est justement parce que je pressentais cet humour qui allait me rendre accessible ce thème que je me suis lancée.

Hé oui, mine de rien ça fait toujours bizarre de se dire qu'on lit un ouvrage auquel a participé une personne que l'on "connait". J'avais déjà eu une première émotion la première fois que je
m'étais rendue compte que la Laure Hinckel du blog était la Laure Hinckel traductrice du roman que j'avais repéré à la bib'.


LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier