Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 17:05




CIEN AÑOS DE SOLEDAD

( CENT ANS DE SOLITUDE )

( ONE HUNDRED YEARS OF SOLITUDE )


Quatrième de couverture
"Une épopée vaste et multiple, un mythe haut en couleur plein de rêve et de réel. Histoire à la fois minutieuse et délirante d'une dynastie: la fondation, par l'ancêtre, d'un village sud-américain isolé du reste du monde; les grandes heures marquées par la magie et l'alchimie; la décadence; le déluge et la mort des animaux.
Ce roman proliférant, merveilleux et doré comme une enluminure, est à sa façon un Quichotte sud-américain: même sens de la parodie, même rage d'écrire, même fête cyclique des soleils et des mots.
 

Cent Ans de solitude compte parmi les chefs d'oeuvre de la littérature mondiale du XXe siècle. Son auteur, Gabriel García Márquez, a obtenu le prix Nobel de littérature en 1982."


J'ai eu peur que ce soit le lecteur qui sombre dans cent looongues pages de grande solitude mais non, ça allait. Cela dit, je ne sais pas si je suis encore quasi la seule ici ('vais finir par renommer ce blog "Les lectures du vilain petit canard"), ce "chef d'oeuvre de la littérature mondiale du XXè siècle" ne m'a pas non plus hyper enthousiasmée, je n'en ressors pas pantoise avec l'impression d'avoir eu une révélation, mais je suis quand même bien contente d'avoir enfin lu ce fameux Cent ans de solitude et de savoir de quoi il retourne.


Pas si enthousiasmée que ça donc, pourquoi? Bon déjà le titre donne le ton, je me doutais que ça n'allait pas forcément être ma tasse de thé en terme de thème... Il ne s'agit pas de "Dix ans de fiesta" mais "Ceeeent ans (!!) de solitude"... La solitude qui affecte tous les membres de la famille Buendia dans le village de Macondo, une solitude qui pèse telle une malédiction, une histoire qui se répète, à peu de choses près, de génération en génération (sur ceeent ans!!)  - même la trisaïeule Ursula est desepérée de voir que l'histoire de sa famille tourne en rond (alors moi... pensez donc...). On suit donc l'histoire et l'évolution de cette bourgade, Macondo, la vie de ses habitants au quotidien, enfin, les grandes lignes de leur vie... et puis voilà.
 
Ca m'a fait pensé aux rares fois où je me suis attaquée à l'Ancien Testament en l'abordant par une lecture purement linéaire. On y suit la vie (dans ses grandes lignes = naissance, actes, mort) d'une lignée d'individus, sans véritable intrigue, sans véritable action palpitante, alors forcément, à un moment donné, on cale. Ici, de même, on est témoin de l'histoire d'une famille sur un siècle point barre, et en cela, le récit de Garcia Marquez évoque beaucoup l'Ancien Testament. En dehors de cet aspect, on y retrouve d'ailleurs certains grands éléments bibliques, tels que la création d'un univers, soit le village de Macondo, le premier meurtre et ses conséquences, les prophéties, le déluge...

Encore que là, c'est romancé, et Garcia Marquez implante ce qu'il faut de situations cocasses pour qu'on expire quelques bouffées de rire, mais bon, ce n'est pas non plus hilarant de bout en bout. Il y avait des passages très drôles cela dit, parfois même complètement loufoques, cependant l'atmosphère principale ici est plutôt celle du drame, celui d'un village et de sa famille fondatrice, avec cette malédiction planante qui semble s'être emparée de ses membres - un microcosme de la Colombie avec ses guerres civiles, ses passions, ses amours, ses errements - une histoire de l'humanité aussi, avec tout ce que la tragédie humaine peut avoir de triste et de comique à la fois - et une grosse pincée de réalisme magique (le fameux). 
Ca ne manque pas d'animation tout ça et Garcia Marquez a un talent de conteur indéniable qui fait que la sauce passe plutôt bien.

Donc je l'ai lu, sans souffler, mais sans être passionnée de bout en bout non plus. Peut-être pas le roman de Garcia Marquez qui me correspondait le plus mais il fallait que je lise celui-là. Et voilà c'est fait! Youhou!

C'est très fort aussi de la part de l'auteur d'avoir réussi à condenser sur 430 pages l'histoire d'une dynastie, mais pas forcément évident à digérer.
D'habitude, ces sagas familiales (ici la saga Buendia) s'étalent sur des tomes et des tomes, ce qui permet aussi peut-être le développement d'intrigues plus consistantes autour des personnages, et au lecteur, de s'y attacher. Là, ça fait beaucoup d'éléments à ingurgiter en une fois, les personnages vont et viennent, puis reviennent (ou pas), j'étais d'ailleurs paumée dans la généalogie car ces petits farceurs ont en plus tous les mêmes prénoms.
Si j'avais su, dès le départ j'aurais dessiné mon petit arbre généalogique pour repérer qui est qui par rapport à qui!

Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans ROMANS DIVERS
commenter cet article

commentaires

Le Marginal Magnifique 14/09/2013 21:58


Il faut avouer que c'est un petit peu long Anna Karenine ! Mais c'est quand même bon... Essayez peut-être "La Mort d'Ivan Ilitch" ou "Maître et serviteur" ou encore "Le Diable" : largement plus
court et excellent !




A_girl_from_earth 21/04/2014 14:26

Me tâte à lire un autre roman de Garcia Marquez.

A_girl_from_earth 12/10/2013 21:01



C'est bien noté. Merci pour ces recommandations !



Le Marginal Magnifique 07/08/2013 02:41


 


Pour ma part je trouve ce roman très surfait et peu brillant, certes bien écrit et témoignant d'une belle puissance narrative chez son auteur, mais totalement creux.


 


Gabriel Garcia Marquez a une imagination foisonnante, mais quel intérêt ? Où est le génie ? Le livre ne présente aucune structure construite, il n'y aucun fil conducteur, aucune analyse
psychologique, nous sommes en présence de faits imaginaires relatés avec une densité décourageante, qui plus est sans beaucoup d'humour ni beaucoup d'esprit...


 


D'ailleurs Marquez a dit lui-même ne pas comprendre le succès de ce livre en particulier : "La plupart des critiques ne réalisent pas qu'un roman comme Cent ans de solitude est un peu une
blague". Certains livres sont hissés au panthéon de la littérature mondiale et parois cela reste énigmatique, voire injustifié. Non, non, je ne trouve pas ce livre brillant...


 


Je préfère largement l'œuvre de Tolstoï qui relève véritablement du génie !

A_girl_from_earth 14/09/2013 21:46



J'aime les avis qui vont à contre-courant de l'opinion générale. :)


Concernant Tostoï, je n'ai lu qu'Anna Karénine et j'avoue m'être bien ennuyée.



Eimelle 23/12/2012 16:52


je découvre ton blog en suivant le lien depuis chez Catherine, et je vois que tu as de nombreuses lectures déjà chroniquées autour de l'Amérique du Sud et latine, ce serait avec plaisir que nous
t'accueillerons dans le challenge, histoire de donner de nouvelles idées pour faire découvrir cette région! Bonne soirée, je m'en vais déjà lire tes articles, je crois que ma PAL va en prendre un
coup!

A_girl_from_earth 23/12/2012 21:48



Oui, c'est vrai que j'essaie de diversifier au maximum mes lectures de littérature étrangère, et l'Amérique latine a une belle sélection que j'envisage d'explorer davantage. Je réfléchis à vous
rejoindre pour 2013 mais je préfère limiter les challenges dans l'absolu, surtout s'ils sont illimités dans le temps, car je ne veux pas avoir l'impression de lire uniquement dans le cadre de
défis. Cela dit, je suivrai vos découvertes pour alimenter ma propre PAL et échanger sur nos découvertes !



laura 06/04/2009 14:21

Bienvenue au club...

A_girl_from_earth 06/04/2009 22:45





laura 02/04/2009 08:08

Pour Balzac, il y en a certains que j'ai lus... il y a si longtemps que je ne sais plus et pour certains livres, il y a eu des films...

A_girl_from_earth 02/04/2009 23:05


Ca me fait penser que la relecture de certains grands classiques ne serait pas du luxe pour moi!
Pareil pour Dumas, je confonds aussi ce que j'aurais pu lire ou ce que j'aurais pu voir en film...


laura 01/04/2009 08:09

Je devrais l'avoir lu... mais je ne crois pas l'avoir fait...

A_girl_from_earth 01/04/2009 22:12


Il y a des classiques comme ça où je ne suis plus très sûre moi non plus.
J'ai un doute avec Le comte de Monte-Cristo que je me suis imposée en défi littéraire pour cette année et qui ne me motive plus trop, et plus j'y pense et plus je suis sûre de l'avoir déjà
lu... il y a 15 ans peut-être...


Brume 25/01/2009 10:51

Oui et pour que le film se vende encore mieux, on a tout interêt à privilégier l'histoire d'amour et à se focaliser là dessus (si tu lis le livre, tu verras qu'en plus ce n'est vraiment pas une histoire d'amour conventionnelle dont il est question).Pour preuve, le nombre de film qui adaptent des romans et qui souvent rajoutent une histoire d'amour (ou qui la rendent plus glamour) !!

A_girl_from_earth 25/01/2009 15:09


Ok ok je vais le lire ce livre , en plus quand j'ai moyennement été convaincue par un auteur encensée par la critique,
généralement j'en essaie un autre et celui-là étant également un de ses grands classiques, je vais partir dessus (n'empêche j'ai peur lol).

Ah oui, pour les adaptations, bien d'accord! C'est d'ailleurs le cas avec Slumdog Millionaire et c'est ce qui m'a particulièrement énervée!


Brume 24/01/2009 11:23

Pas vu le film... mais franchement les films ont souvent tendance à être trop réducteur... et le livre est vraiment BIEN PLUS qu'une histoire d'amour.

A_girl_from_earth 24/01/2009 22:48


Oui, bien d'accord, c'est difficile de retranscrire toute l'essence d'un livre dans un film, le réalisateur a des contraintes de temps, de rythme, qui l'oblige à condenser l'histoire et passer à
l'essentiel.
Bon je vais finir par me renoter ce livre dans ma LAL, ça se trouve j'adorerai! (mmmh...)


Brume 23/01/2009 21:55

Je n'ai pas lu "100 ans de solitude" mais j'ai dévoré recemment L'amour au temps du choléra qui est une pure merveille (moins long aussi je l'avoue... ).

A_girl_from_earth 24/01/2009 00:24


"L'amour au temps du choléra", c'est un des rares films adaptés que j'ai vu avant d'avoir lu le roman (mais j'avais été traînée de force ce jour-là lol).
Bon je n'ai pas trop aimé parce que je ne suis pas très "histoires d'amour" mais je veux bien croire que le roman est autrement plus subtil que le film ne le laissait penser.


Lucile 08/01/2009 17:15

Je t'en prie! :) (j'ai bien senti que tu avais besoin de ça! ;-) )

A_girl_from_earth 08/01/2009 18:16


(et en plus c'est vrai!)


Lucile 06/01/2009 22:04

Si ça peut te rassurer, pour ma part j'avais bien aimé mais sans plus. En fait, c'est l'ambiance très particulière du roman qui m'avait plu si je me rappelle bien (mais comme en ce temps-là je n'avais pas de blog j'ai tout oublié à part que... j'ai bien aimé mais sans plus!! ^_^). Même sans pause, je me rappelle avoir eu du mal à me dépatouiller des prénoms dans certains passages! Et c'est marrant mais je crois que le coup de l'Ancien Testament je ne l'avais pas vu dis donc! :/

A_girl_from_earth 08/01/2009 17:08


Ah ben voilà un commentaire qui me rejoint!lol C'est vrai, ce roman est bien mais y a pas de quoi tomber en pâmoison non plus .
Bon, je me sens mieux d'un coup, merci pour cette participation! :)


Gangoueus 24/12/2008 20:14

Hello Girf from Earth,Décidemment les avis sont partagés sur ce roman que personnellement j'ai adoré. Du coup, en lisant j'essayais de chercher les éléments qui m'ont fait kiffer et qui t'ont laissé de marbre. Je crois que la dimension historique est centrale dans mon enthousiasme. C'est cent années de cette portion de Colombie qui sont racontés ... la guerre civile, l'implantation des multinationales fruitières, les différentes migrations. Et puis, j'ai pris un plaisir certain à suivre les nombreux personnages de ce roman dans leur décadence rapide ou lente... Les Remedios, Les Arcadio, les Auréliano... Il y a, je pense, une influence de Faulkner dans ce texte qui m'a fait pas à la saga des Sartoris avec la même forme de solitude qui est masquée par des une extravagance ou une excentricité...
Et puis il y a quelques choses d'africain dans l'écriture de Garcia Marquez avec cette interaction des morts avec les vivants, les croyances surperflues, etc. Bref, ce roman de Garcia Marquez est tout simplement dans le Top 5 de mes meilleures lectures ;o)
Joyeux Noël! 

A_girl_from_earth 25/12/2008 23:52


Hello Gangoueus,
Les avis vont plutôt dans ton sens et je peux le comprendre. :)
Cela dit je n'ai pas détesté cette lecture, juste les mots "kiffer" ou "enthousiasmer" appliqués à ce roman sont un poil trop forts dans mon échelle d'appréciation personnelle. Pour moi cette
solitude et cette malédiction tout le long du roman étaient trop pesantes malgré tout l'aspect excentrique de l'histoire qui allégeait la sauce. 
Et d'accord avec toi quand tu dis que cette écriture évoque quelque chose d'africain, j'y avais vraiment pensé pendant ma lecture.
Joyeuses fêtes de fin d'année à toi!


Karine :) 13/12/2008 17:25

Merci pour le truc de l'arbre généalogique!  J'ai le livre dans ma pile et je vais tenter de faire ça!  Je me rappelle avoir tenté ce charmant exercice avec la saga des sorcières de Anne Rice... particulier, disons!!!

A_girl_from_earth 13/12/2008 19:04


Encore ça passe sans arbre si tu lis ce roman d'un trait, sans faire de pauses de trop longue durée (genre une ou deux semaines). Bon, pour ce qui est du suivi des personnages, ce n'est
pas pire que du Dostoïevski!  

Ah oui, Anne Rice... des fois j'ai envie de me replonger dans cette saga mais pas le courage de me refarcir tous les personnages depuis le début! :)


Géraldine 12/12/2008 00:55

ah ben ça y est, te voilà libérée de ce poids.Ta PAL doit te paraître légère tout à coup !Moi, je viens d'assister à une conférence "goncourt" à Rennes où étaient présent catherine Cusset et Atiq Rihani. J'ai eu mes totographes et mes photos. bien sûr tout cela sera très bientôt sur mon blog !!!

A_girl_from_earth 12/12/2008 13:15


Mmmh... la PAL est toujours aussi effrayante mais effectivement, je me sens libérée de l'objectif "lire Cent ans de solitude un jour".  Voilàààà, c'est faiiit! Dommage juste que je n'ai pas ressenti l'enthousiasme général pour ce roman, je me sens un peu frustrée sur
ce coup-là, mais bon, c'est comme ça.

Le prochain objectif du genre c'est "lire Voyage au bout de la nuit de Céline". J'espère vraiment être conquise cette fois!

Wow ça rigole pas chez toi!


LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier