Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 17:01

 

 

HEROS, PERSONNAGES ET MAGICIENS

 

 

Présentation de l'éditeur
"Que diriez-vous, lecteurs, si vos personnages préférés débarquaient dans votre salon ? Fantasme ou cauchemar, en vérité ?

C'est ce qui arrive à Vincent Ravalec, un beau matin, alors qu'il sort de la douche : deux hommes un peu étranges frappent à sa porte et lui tendent ce qu'il appellent un " hologrammisateur " : un appareil grâce auquel ses héros vont pouvoir sortir de leurs pages et " vivre en vrai ".

Mais les camés, les fêtards et les magiciens de son œuvre prennent goût au réel et s'amusent à hanter le Grand Roman Collectif : les datchas russes de Guerre et Paix se mettent au téléphone portable et font la Révolution, Mary Shelley tremble pour son Frankenstein...

Entre L'Apprenti Sorcier et Lettres à un jeune poète, Vincent Ravalec signe un livre à la fois hilarant et sérieux sur le pourquoi de l'écriture et revisite, à sa façon, de grands textes qui ont compté pour lui."

 


L'auteur
Vincent Ravalec est écrivain et cinéaste. Héros, personnages et magiciens est son trente-deuxième livre de fiction.

 

 

Voilà une 4è de couv' diablement prometteuse qui a encore eu raison de ma PAL! 

 

 

Sommé par des représentants de la Guilde des Auteurs Intergalactique (oui, intergalactique), l'auteur se retrouve avec pour mission d'analyser ses propres oeuvres, pour comprendre de quelle manière elles s'inscrivent dans l'imaginaire littéraire collectif. S'y greffe la question du devenir des personnages après le roman, le problème de leur viabilité dans l'avenir, dans l'esprit des lecteurs, dans l'histoire de la littérature cosmique (oui, cosmique). Sont-ils réussis? Quelle est la responsabilité morale de l'auteur dans ses écrits?

L'écrivain doit faire face à ses personnages par le truchement d'un appareil science-fictif, sa responsabilité d'auteur est en jeu, il doit assumer ses écrits et personnages comme s'il s'était agi de sa propre progéniture. 

 

Un procédé habile pour amorcer une réflexion sur la création littéraire, l'écriture, l'origine des histoires, l'origine des personnages, comment et pourquoi ils ont été créés, d'où vient l'imaginaire de l'auteur, en quoi cela le reflète, etc etc. 

 

 

L'auteur pratique beaucoup l'autodérision, c'est parfois truculent, en particulier la façon dont il se met en scène.

Ici avec son éditeur à propos de ce roman:

"C'est écrivain rencontre ses personnages. [...] Dimension fantastique, oui, et en même temps, réflexion, je veux dire, qu'est-ce que l'écriture, hein, si on y pense vraiment?"

 

Cette histoire est le prétexte à une introspection originale dans le métier d'écrivain et donne lieu à des dérives assez cocasses, comme des personnages de Tolstoï qui se retrouvent affublés de téléphone portable et d'Internet et qui ne craignent qu'une chose: d'être défigurés par le langage texto dans les romans contemporains!

 

J'ai beaucoup aimé ce questionnement introspectif véritablement orginal et drôle. On bascule même dans le délire  total avec "Second Litterary Life" et Facebook (ptdr même si c'est vraiment n'importe quoi), et d'autres farfeluteries très farfelues.  Les réflexions que l'auteur soulève n'en sont pas moins très intéressantes et pertinentes.

 

 

Il y a cependant beaucoup d'inégalité à mon goût dans l'ensemble, c'est un roman trop foisonnant, ça part un peu dans tous les sens. Il y a beaucoup de bons moments, des moments même franchement hilarants, mais également d'autres peu convaincants et trop tirés par les cheveux (notamment la dimension fantastique avec les Visiteurs, la rencontre avec Mary Shelley, tout le blabla cosmique invraisemblable,...), mais c'est un auteur qui semble ne pas se prendre au sérieux et assumer ses délires donc ça passe (mais bon... ).

 

Bonne occasion aussi pour goûter à l'univers de l'auteur et découvrir ses oeuvres ici - pas vraiment ma tasse de thé a priori cela dit. :)

 

Le style, calqué sur l'oral, avec son lot d'argot et d'expressions djeuns, n'est pas déplaisant car très réaliste, amusant même par son aspect peu conventionnel, mais on peut s'en lasser à la longue.

 

 

Bref, plutôt sympathique, drôle et originale, cette intrigue où l'auteur se met en scène dans un roman en imaginant que ce sont ses personnages qui ont débordé dans sa vie réelle, et même intéressant de par les réflexions qu'elle suscite, mais je reste quand même un peu sur ma faim.

Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans LOL CORNER - DIVERTISSANT
commenter cet article

commentaires

LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier