Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 14:46




UN PEU DE FATIGUE

4è de couv':
"Un jardin ahurissant, une vasectomie existencielle, un revolver presque burlesque et de la tendresse, beaucoup de tendresse.
Voici donc un électrocardiogramme. Celui du monde d'Edouard - amours déchus, amitiés tourmentées, famille trouble - et de sa désintégration.
Entre le présent et le passé s'entremêlent les voix du héros, de l'ami Michel, de la douce Simone et de l'ex-épouse Véronique, esquissant le portrait cynique mais sensible d'un homme et de son parterre.
Des dialogues percutants, des situations souvent excessives mais toujours justes et cet étonnant mélange d'humour et de gravité qu'apprendront à connaître ceux et celles à qui l'univers de Bourguignon ne serait pas encore familier.
Un roman corrosif et pourtant sentimental par l'un des écrivains les plus talentueux de sa génération."




J'avais une mauvaise intuition avec ce roman et j'aurais dû la suivre! En même temps, au moins j'aurais découvert cet auteur.
Un auteur québécois encensé par la critique, paraît-il délirant (ou j'ai mal compris), en tout cas, très bon, donc forcément, curiosité!
J'en prends un au hasard, je lis la 4è de couv' - le thème - pas convaincue - trop gnagna pour moi ("amours déchus, amitiés tourmentées", "ex-épouse" - ah oui, et surtout, "tendresse" (poils hérissés là)) - d'emblée ça commence mal - mais bon, auteur encensé, etc etc...

Je m'y attèle, essayant de mettre de côté mes préjugés par rapport aux thèmes et m'ouvrant autant que possible à cette découverte, mais dès les premières pages, je le sens mal mal mal.
Ton trop grave, trop sérieux, pour la légèreté on repassera, histoire trop centrée sur les petits problèmes existenciels du personnage, limite chiant à la film dramatico-tragique français avec des phrases du genre:

"... perte de l'espoir surtout, et l'apparition, comme un appendice de cette perte, du cynisme et de la désillusion."

(voyez l'ambiance...)

Vraiment si j'avais été dans une salle de ciné, je me serais levée en plein milieu (et même quart), mais là, s'agissant d'un livre, j'ai tenu jusqu'au bout (un certain respect vis-à-vis des livres... lol... enfin, surtout l'espoir d'un revirement de situation, d'une surprise au bout du long tunnel...)

A l'instar d'un des personnages ami du "héros", j'étais en fait énervée contre lui (et du coup, contre ce qu'il me faisait endurer à travers cette lecture):

"-Ta petite gueule, ton petit nombril... T'es pas tanné de nous faire chier avec ta petite personne? Tu crois que t'es le seul à peiner pour tirer ton épingle du jeu? Faudrait que la Terre arrête de tourner le temps que Monsieur retombe sur ses pattes?"

(précisément ce que je pensais et qui me donnais envie de lâcher l'histoire lol)

Aussi cette phrase que j'ai notée car elle évoque assez bien aussi mon ressenti par rapport à l'histoire (transposer "histoire" à "ils"):

"Ils ont débarqué dans notre première maison comme des barbares et ils ont tout saccagé avec leur amertume et leur désoeuvrement. Ils jettent leur triste vie à nos pieds et nous avons beau fouiller, examiner le tout, nous n'arrivons pas à nous choisir un seul objet de valeur."

(sensation de perdre mon temps en lisant cette histoire qui me jetait tristesse, "amertume" et "désoeuvrement" à la figure alors que j'ai rien demandé de tel moi!)

Alors oui il y a du cynisme etc mais ça ne suffit pas à relever l'intérêt de l'histoire (je parle pour moi évidemment - certainement que ce type d'histoires en intéressera plus d'un - et heureusement).

Déçue - et vraiment pas prête à lire d'autres romans de cet auteur, non pas à cause du style (rien à redire de particulier dessus d'ailleurs) mais bien à cause des thèmes que je suspecte ne pas être fait pour moi...

Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans ROMANS DIVERS
commenter cet article

commentaires

amiedeplume 19/04/2009 02:40

C

A_girl_from_earth 19/04/2009 20:00


Pour une raison qui m'échappe, ton com' a perdu une bonne partie de son contenu avant d'atterrir ici (peut-être que le reste suivra plus tard...), heureusement j'ai pu le lire dans l'administration
du blog.
Je note donc ta recommandation, Sonde ton coeur, Laurie Rivers, bien que j'avoue que le titre ne me parle pas des masses. A voir donc.


Karine :) 17/10/2008 02:23

De cet auteur, j'ai aimé "L'avaleur de sable" mais je n'ai pas lu celui-ci... il a plu à plusieurs copains pourtant.  Bon... je pense que j'ai autre chose à lire, n'est-ce pas!

A_girl_from_earth 17/10/2008 12:02


lol Ca se trouve tu aimerais.
Moi, ce n'est vraiment pas mes thèmes de prédilection, les histoires de couples à la dérive, les relations père/fils tendues, les quadragénaires qui se remettent en question, qui se cherchent et
qui font chier leur entourage, tout ça, cette histoire de jardin en plus (moi qui n'aime pas les plantes!), surtout quand c'est traité avec autant de gravité, et quand il y a un petit
côté cliché comme je l'ai trouvé ici, ça me gave assez vite.


LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier