Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 12:00




THE INCREDIBLE SHRINKING MAN

( L'HOMME QUI RETRECIT )


Un thème qui ne surprendrait plus aujourd'hui, qui paraîtrait même assez banal avec tout ce qu'on a bouffé avec "Machin j'ai rétréci untel", "L'attaque de la femme géante", "Freaks", "Elephant Man", etc, ces thèmes qui explorent la différence et le regard de la société vis-à-vis de ce qui ne rentre pas dans la "norme", mais également le mythe de Robinson Crusoe, la survie de l'homme seul en terre inconnue et souvent hostile.
 
Cependant, ce roman écrit en 1956 devait être plutôt novateur, original dans le genre, pour l'époque - je me trompe peut-être - ceci dit, sous la plume de Matheson, le sujet a plus d'étoffe qu'il n'y paraît, plus de profondeur.
C'est d'ailleurs dans cet espoir de retrouver le Matheson de I Am Legend (le livre hein, pas le film, attention!), que je me suis lancée dans la lecture de ce livre.


Passons sur l'origine du mal que l'auteur effleure à peine et qui est peu convaincante (une histoire de brume radioactive qui aurait interagi avec des traces d'insecticide présentes dans le corps de notre héros - la poisse, quoi...), mal qui condamne donc notre héros à rétrécir d'un septième de pouce par jour de façon inexorable, et penchons nous directement sur les conséquences de ce mal et ses répercussions psychologiques sur le personnage principal.

C'est ce que j'ai trouvé vraiment intéressant ici, comprendre ce qui motive et pousse Scott Carey à survivre à tout prix, alors qu'il sait pertinemment qu'il va disparaître sous peu et que toute tentative de s'en sortir est vaine. Paradoxe qui nous renvoie à notre condition humaine, aux questions existencielles que n'importe quel humain pourrait se poser, aussi on s'identifie assez facilement au calvaire de ce personnage.
J'ai trouvé cette réflexion assez pertinente:
"He had no will to live. It was simply that he had no will to die."

D'une manière générale, j'étais beaucoup plus intéressée par l'évolution psychologique du personnage, ses réflexions, son irritabilité grandissante, l'interaction avec son entourage, sa femme, sa fille, au fur et à mesure qu'il rétrécissait, que par ses épreuves physiques et son adaptation progressive à son environnement.

Je me suis fait violence tout le long pour ne pas aller à la dernière page, curiosité poussive difficilement contrôlable de savoir comment cela se termine (est-ce que Scott retrouve son état normal, guérit - ou pas?). J'ai tenu bon, mais j'étais quand même un peu déçue par la fin car l'auteur la conclut sur une évidence logique dont je m'étais fait la réflexion dès le début du roman, concernant sa disparition. 
Enfin bon, cela reste une belle fin quand même sous la plume de Matheson.

Dans l'ensemble, j'ai trouvé cette histoire pas mal, très très bon en terme de suspense, thriller, c'est très très absorbant, parfois oppressant, surtout arrivé à la moitié de l'histoire, mais ça ne vaut pas I am Legend que j'avais vraiment trouvé sublime à plusieurs égards (quoiqu'il y a une scène digne de celle du chien avec une certaine Clarice ici - coeur serré, gorge noué... - superbe passage!).

Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans SCI-FI - FANTASY - ANTICIPATION
commenter cet article

commentaires

Karine 05/09/2008 00:21

Je ne sais pas si ce thème est pour moi (je suis horriblement hypocondriaque... assez pour m'imaginer rétrécir moi-aussi... je blague même pas!!!) masi j'ai un vieux Matheson dans ma PAL officieuse... je le tenterai peut-être!

A_girl_from_earth 05/09/2008 21:07


Je ne sais pas si ses romans se valent tous, en tout cas Matheson a vraiment l'art de faire monter l'inquiétude dans l'esprit de ses lecteurs - pas vraiment l'angoisse - mais il crée
assez de tension pour capter l'attention du lecteur malgré lui. Il sait aussi serrer les coeurs de tristesse... mais je n'en dis pas plus. :)
Ce que j'aime chez lui en tout cas c'est que ses histoires ont beau être fictives, voire science-fictives, elles restent d'un réalisme troublant.


LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier