Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 13:30




MAL DE PIERRES


Présentation de l'éditeur
"Au centre, l'héroïne: jeune Sarde étrange "aux longs cheveux noirs et aux yeux immenses". Toujours en décalage, toujours à contretemps, toujours à côté de sa propre vie... A l'arrière-plan, les personnages secondaires, peints avec une touche d'une extraordinaire finesse: le mari, épousé par raison pendant la Seconde Guerre, sensuel taciturne à jamais mal connu; le Rescapé, brève rencontre sur le Continent, à l'empreinte indélébile; le fils, inespéré, et futur pianiste; enfin, la petite-fille, narratrice de cette histoire, la seule qui permettra à l'héroïne de se révéler dans sa vérité. Mais sait-on jamais tout de quelqu'un, aussi proche soit-il...

Milena Agus dit de sa famille qu'ils sont " sardes depuis le paléolithique ". Et c'est en Sardaigne que l'auteur de Mal de pierres a résolument choisi de vivre, d'enseigner et de situer son récit. Déjà remarquée par la presse italienne pour son premier roman, Milena Agus confirme ici son exceptionnel talent et sa liberté de ton."



Commentaires de la presse:
"Abasourdie. Ravie d'être piégée par tant de finesse, de prise de risques, de liberté." Martine Laval, Télérama
"Etrange et fascinant." Olivia de Lambertie, Elle
"Une magistrale métaphore de l'emprise si particulière que l'imaginaire a sur le réel." Astrid de Larminat, Le Figaro Littéraire
"Un beau récit tout empreint de mystère et de passion, (...) un style sobre et poétique, concentré, sans ornement, semblable aux murs de granit des maisons sardes." Raphaëlle Rérolle, Le Monde


Quand il n'y a rien à rajouter, il n'y a rien à rajouter... :) Si j'ai recopié les commentaires ci-dessus (qui étaient en quatrième de couv'), c'est qu'ils rendent très justement mon ressenti par rapport à ce court roman d'à peine 100 pages. "Abasourdie" et "magistrale" sont peut-être un peu forts pour moi, mais pour le reste c'est exactement ça!

J'ai été agréablement envoûtée par ce récit, à ma grande surprise, car je m'étais approchée, sans grande conviction, de ce livre qui m'avait été chaudement recommandé par une amie (qui ne l'avait même pas lu!!!), puis des commentaires et des étoiles d'internautes ont titillé ma curiosité, et, à la bibliothèque, en survolant les premières lignes de ce roman avec, au départ, une moue dubitative, je me suis retrouvée malgré moi littéralement absorbée par les premières pages et il a fallu que je l'emprunte de suiiiiiite!

J'ai beaucoup aimé cette écriture sobre mais raffinée, au milieu de laquelle s'égrènent des images et des mots plus spontanés, voire crus, effet déstabilisant mais très amusant car inattendu. Des expressions typiquement sardes et non traduites ponctuent également le récit, le rendant vivant, coloré, authentique.
C'est étrange aussi de lire l'histoire de la grand-mère dans sa jeunesse, et de voir la narratrice l'appeler "grand-mère" dans l'action. Il y a quelque chose de perturbant, comme si l'on violait la vie privée de cette grand-mère, mais on a aussi l'impression de partager de façon conviviale des histoires de famille au travers d'un vieil album photo.
Et la fin, quel coup de théâtre! La dévoiler serait criminel, tout ce que j'oserais dire c'est que la phrase en exergue était un sacré indice, en relisant bien! :)

(ah ben j'en ai rajouté une 'tite couche quand même...:-o)

 

 

Egalement commenté par Géraldine, moins enthousiaste.


Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans NOUVELLES - ROMANS COURTS
commenter cet article

commentaires

Géraldine 08/03/2009 22:59

En tout cas, c'est un livre qui ne laisse pas indifférent étant donné la diversité des avis reçus !

A_girl_from_earth 08/03/2009 23:31


C'est sûr! Et je suis particulièrement friande des avis divergents!


Géraldine 08/03/2009 16:21

Oui, effectivement, bien moins enthousiaste. Quelques beaux passages tout de même mais dans un désordre indescriptible. Une lecture qui s'est fini comme une corvée pour moi. Et pour info, la version poche fait environ 150 pages !!!

A_girl_from_earth 08/03/2009 22:31


T'aurais dû opter pour la version brochée, plus courte!
Bon comme je disais chez toi, tous les avis ne peuvent pas aller dans le même sens - on n'est pas des clones!


Karine 29/07/2008 00:17

Bon... il FAUT que je lise ça, faut croire!!!  Et si la phrase en exergue est un indice, je ne la lirai pas...je suis trop horrible pour découvrir la "twist" des livres (ce que je viens encore de faire pour "Shutter Island"... grrrrr... j'haïs donc ça!!!)  Je vais souligner dans ma fameuse liste pour quand je réaurai le droit d'acheter des bouquins!!!

A_girl_from_earth 29/07/2008 14:29


:))) C'est un roman vraiment très court qui se laisse lire très très agréablement.
Bon, pour la phrase en exergue, ce n'est pas vraiment un indice mais on comprend sa place dans le livre une fois qu'on a lu les dernières pages du roman. Pas de danger de spoiler (enfin, il me
semble). Ah oui, aaargh pour Shutter Island, je compatis!


LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier