Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 00:01




LE ROI BLANC


Présentation de l'éditeur:
"Dans cette nouvelle oeuvre, l'auteur de Pasolini, une rencontre, relate l'histoire vraie d'un animal unique: Nfumu N'Gui, Copito de nieve ou Flocon de neige, le seul gorille albinos jamais observé et qui vécut au zoo de Barcelone de 1967 à 2003.
Cette biographie raconte comment l'animal, tel un miroir, a captivé l'attention de millions d'êtres humains, affectant profondément leur regard sur la vie dans son sens le plus universel. Une histoire de légende et de réalité mêlées, pour nous dire quelque chose de l'humain et de ses peurs les plus intimes, du sens de la vie, de la liberté, de la maladie et de la mort, sur un mode candide et émotif, tel son inoubliable protagoniste."



Un récit qu'on pourrait classer dans les légendes afro-italo-barcelo-humaines (...) pour sa richesse thématique, mais qui pourrait en décontenancer plus d'un de par l'angle d'approche de l'auteur, Davide Toffolo, dessinateur de BD et musicien italien, qui rend ici un véritable hommage à ce gorille albinos en nous livrant toute sa fascination pour cette énigme de la nature, accueillie et retenue captive pendant plus de 30 ans au zoo de Barcelone.

La nature subjugue, surtout dans ses manifestations les plus insolites, et inspire par là-même, respect et humilité, en nous mettant face à nous-même, à notre vulnérabilité. C'est ce qui explique peut-être l'attraction démesurée de Davide Toffolo pour ce gorille albinos et l'émotion suscitée par ce dernier : "Un dieu de la nature, une plaisanterie, là pour rattacher notre silhouette étrangère à un monde que nous avons apparemment combattu et presque vaincu. La nature..."

Alternant entre sa propre histoire et celle du gorille albinos dont il imagine certains aspects, l'auteur nous offre un conte qui oscille entre réalité et imaginaire, tendresse et gravité, et qui témoigne de son attachement pour cet animal qui l'aura touché jusqu'à sa mort.

On peut ne pas être ému par ce récit (personnellement, je n'ai, bizarrement, pas été bouleversée - ceci étant probablement dû au fait que je n'ai pas eu l'occasion de voir ce gorille albinos de son vivant et que je n'ai donc pas vécu ce choc émotionnel, cette prise de conscience dont il est question ici) mais on peut en tout cas comprendre les motivations de l'auteur et apprécier son initiative de rendre un dernier hommage à ce primate qu'il a élevé au rang de mythe à travers sa BD.

Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans BD EN VRAC - GRAPHIC NOVELS
commenter cet article

commentaires

LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier