Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 23:26




MOM'S CANCER

( LE CANCER DE MAMAN )


Présentation de l'éditeur
"Début 2003, les médecins de la mère de Brian Fries découvrent qu'elle souffre d'un cancer des poumons et d'une tumeur au cerveau. Quelque temps après, Brian décide de tenir un journal en bandes dessinées de cette épreuve pour retranscrire le calvaire de sa mère, l'impuissance de la famille, les angoisses et incertitudes de tous...

Plus qu'un exutoire, Le Cancer de Maman est avant tout un formidable témoignage. Il a été récompensé par un prestigieux Eisner Award en 2005."




Je dois dire que c'est une BD que j'ai abordée avec plus d'appréhension que Cancer and the City, je m'attendais à ce que ce soit plus glauque, le titre parodiant Sex and the City annonçant tout de suite la couleur (un peu "olé olé") malgré le thème, et cette BD-ci me renvoyant à une expérience personnelle, j'étais un peu anxieuse de revivre certains événements.

Et finalement, j'ai beaucoup apprécié ce témoignage auquel j'ai pu m'identifier sur plusieurs aspects. L'auteur ne manque pas d'humour même s'il n'en abuse pas, un humour noir prononcé au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire, c'est drôle comme l'humour semble être récurrent dans ce genre de témoignage, et c'est tant mieux, c'est en fin de compte une véritable arme contre le désarroi.

J'ai bien aimé aussi le fait que l'auteur ne cache pas son humanité, comprendre par cela que dans des moments similaires, nous ne pouvons pas toujours être les super-héros que l'on voudrait être et que l'on a souvent des moments de lassitude et de faiblesse qui ne nous révèlent pas toujours sous nos meilleurs jours, que ce soit auprès de proches comme du malade, que la tension est omniprésente et pas si facilement gérable.

C'est intéressant aussi de voir comme on peut se retrouver facilement dans ce genre de témoignage et comprendre le ressenti des protagonistes de l'histoire, il y a des étapes communes à tous malgré le fait que chaque expérience est personnelle et propre à soi.

Le passage intitulé "L"habituel inhabituel" m'a vraiment fait hurler de rire, celui où les médecins vous disent de les appeler s'il y a quoi que ce soit d'inhabituel, c'est tellement ça! J'ai noté également "Kryptonite sur ordonnance" où l'auteur parle justement de ces tensions qui éclatent au sein des familles, chacun faisant ce qu'il peut mais ce n'est jamais assez. Hilarant et tellement ça aussi!

Enfin la dernière phrase de l'auteur m'a beaucoup touché quand il dit : "Je ne vais plus pouvoir créer de nouveaux souvenirs d'elle. Cela va me manquer."
C'est une réalité indiscutable qui me donne envie de dire aux gens : "Profitez de la présence des êtres qui vous sont chers tant que vous le pouvez, après c'est trop tard, vraiment trop tard, il n'y a pas de retour arrière."



Merci à Florinette pour m'avoir recommandé ce roman graphique qu'elle commente également sur son blog.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Florinette 31/05/2008 14:56

Je t'en prie. Cela me fait très plaisir de voir que nous partageons les mêmes sentiments pour cette BD qui comme toi a ravivé en moi des souvenirs. La dernière phrase de l'auteur et ce que tu en dis est tellement vraie, il faut profiter pour ne pas vivre ensuite qu’avec des regrets !!Bon week-end et à bientôt !

A_girl_from_earth 01/06/2008 02:07


Et tu as bien raison de recommander ce livre sur ton blog. Je constate au vu des commentaires que, comme Cancer and the City, il attise beaucoup de réticence, ce qui se comprend très bien,
mais c'est dommage car c'est loin d'être des témoignages morbides dont on ressort minés...
Bon week-end également!


LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier