Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 00:08




ISLAMISTES : COMMENT ILS NOUS VOIENT


Présentation de l'éditeur
"L'Occident tremble. Qui se cache derrière ces voiles et ces barbes ? Qui sont ces musulmans du Pakistan, d'Afghanistan et d'Irak ? Savent-ils vraiment comment nous vivons ? Comment nous voient-ils ? Que connaissent-ils de nous hormis nos armes, nos télés, nos mœurs ? Anne Nivat est partie, seule, dialoguer avec les mollahs des medressah du Pakistan, accompagner les Taliban d'Afghanistan, rencontrer les moudjahidin irakiens. Tous, combattants de l'islam et " adversaires " de l'Occident. En route, loin des grands hôtels d'Islamabad, de Kaboul ou de Bagdad, loin des zones protégées par les armées occupantes, elle a pris le temps de s'arrêter dans des familles, écartant le rideau du quartier des femmes, inaccessible et secret. Ce livre nous alerte sur l'Occident qui attire mais effraie. L'incompréhension s'est déjà installée et le fossé se creuse : là-bas, comme chez nous, on vit de stéréotypes, de fausses idées. On subit les images, les discours, la propagande. Si personne n'y prend garde, le " choc des civilisations " finira par prendre le dessus. "



Biographie de l'auteur
"Grand reporter basée en Russie depuis huit ans, Anne Nivat a couvert le conflit tchétchène pour Ouest-France et Libération. En 2000, son expérience de la guerre lui a valu le prix Albert-Londres pour Chienne de guerre (Fayard). Depuis les attentats du 11-Septembre, elle arpente en toute indépendance les théâtres d'opération les plus dangereux, en Asie centrale, en Afghanistan, en Irak. Elle est l'auteur de nombreux livres, dont Par les monts et les plaines d'Asie centrale, tous publiés chez Fayard. Anne Nivat vit aujourd'hui entre Paris et Moscou et collabore régulièrement à l'hebdomadaire Le Point, l'International Herald Tribune, au New York Times et au Washington Post."




Cette femme m'impressionne sérieusement par son travail et les procédès par lesquels elle s'y implique. Cela m'avait déjà frappée lors d'une émission télévisée qui présentait son livre Par les monts et les plaines d'Asie centrale. Elle n'hésite absolument pas à braver les dangers et à s'enfoncer en terrain miné pour récolter ses témoignagnes, mais sans pour autant se mettre en avant telle une héroïne des temps modernes. Elle se mêle incognito au milieu de populations à qui il ne nous viendrait pas vraiment à l'esprit de rendre visite les mains dans les poches en sifflotant, approche ainsi toute sorte de personnes, des gens souvent qui n'ont pas l'occasion de s'exprimer, et nous livre leurs paroles.

J'ai choisi ce titre d'actualité comme première approche de son oeuvre car je trouvais ça original et surtout intelligent de sa part de se mettre de l'autre côté de la barrière pour essayer de connaître et comprendre "l'autre" (sans pour autant que cela signifie qu'elle approuve l'autre), surtout quand cet autre, finalement assez mal connu, est au coeur de sujets sensibles.

En sortant de ce livre, j'ai le sentiment que nous sommes dans une sorte d'impasse, un grand fleuve d'incompréhension coule entre les deux rives, alimenté par des conceptions de certaines notions parfois diamétralement opposées, par des traditions différentes, des valeurs différentes, etc (sans parler des propagandes médiatiques et des manipulations politiques de parts et d'autres...)... Mais qui a une vision des choses meilleure que l'autre finalement?... Loooong débat en perspective...
J'ai noté cette phrase d'un irakien qui m'a interpellée :
"C'est maintenant qu'on se fait arrêter dix fois par jour par des militaires étrangers qui nous indiquent la route à prendre dans notre ville, celle qui nous a vu naître, où nous avons grandi et travaillé! C'est aujourd'hui que les "valeurs" démocratiques nous sortent tellement par les yeux que nous nous posons de sérieuses questions sur la démocratie!"

Il y a de quoi être pessimiste...
Je suis cependant Anne Nivat quand elle dit "Je reste néanmoins convaincue que la seule solution reste le dialogue, qui commence justement par l'écoute mutuelle." Euuh... ce qui reste valable d'ailleurs dans tout autre cas de figure n'impliquant pas forcément l'Occident et l'Orient...:-)

J'ai cherché s'il y avait une traduction anglaise de ce livre mais apparemment pas, bien dommage, en revanche j'ai noté du coup Lendemains de guerre en Afghanistan et en Irak qui a été traduit en anglais sous The Wake of War : Encounters with the People of Iraq and Afghanistan. Le thème est bien différent du livre présenté ici mais semble néanmoins tout aussi instructif.

Partager cet article

Repost 0
Published by A_girl_from_earth - dans VECU - NON-FICTION
commenter cet article

commentaires

LECTURES EN COURS

                    ooops.jpg 

Recherche

ET POURQUOI PAS ?

 Lubie littérature grecque  Challenge Contes

 challenge-iles.jpg  Lire-sous-la-contrainte.jpg

Le Grenier